Juventus
La Juve est championne ! | AFP - GIUSEPPE CACACE

La Juventus assure un nouveau titre

Publié le , modifié le

La Juventus Turin n'a pas trop forcé son talent pour s'adjuger son 29e titre de champion d'Italie. Dimanche, les Turinois ont fait le dernier pas en dominant Palerme 1-0 sur un penalty d'Arturo Vidla (59e). Seule fausse note : l'exclusion de Paul Pogba en fin de match. Avec 14 points d'avance, la Juventus ne peut plus être rejointe par Naples, qui a diposé de l'Inter Milan (2-1), dimanche. Les Napolitains ont, sauf cataclysme, assuré la seconde place.

Dans les autres matches de la 35e journée de Serie A, l'Udinese (6e) a réalisé une excellente opération en battant la Sampdoria Gênes 3-1. Avec 57 points, les coéquipiers de Di Natale, auteur d'un doublé, restent en course pour une place en Ligue Europa même si la Lazio Rome suite à deux points après avoir étrillé Bologne 6-0. En bas de tableau, le Genoa respire. En revanche, Pescara est officiellement relégué en Serie B.

LA "VIEILLE DAME" RÈGNE TOUJOURS: La Juve n'a pas déçu les attentes de son public: un nul lui suffisait, elle a signé une huitième victoire de rang pour fêter dignement un titre qui ne faisait plus de doute depuis un bon mois. Grâce à un penalty d'Arturo Vidal, elle a confirmé que l'ère d'Antonio Conte ouvrait un nouveau cycle vainqueur. Il lui reste maintenant à étendre sa domination à l'Europe, à condition de recruter, comme le demande l'entraîneur, pour rivaliser avec les monstres européens. A l'autre bout du classement, cette défaite fait mal à Palerme, premier relégable et distancé désormais de 3 points par le Genoa, qui a envoyé Pescara en Serie B en le battant (4-1).

L'AC MILAN RESPIRE: L'AC Milan a mis à profit la défaite surprise de la Fiorentina samedi contre l'AS Rome (1-0) en battant le Torino (1-0) à quelques minutes de la fin du match. Sauvés par un but de Mario Balotelli (84e), les "Rossoneri" portent à quatre longueurs leur avance à la troisième place, et prennent une très sérieuse option sur le dernier accessit italien en Ligue des champions, indispensable pour le standing et les finances du Milan. Pour la qualification directe pour la C1, Naples reste mieux placé et peut reprendre 7 points d'avance sur le Milan s'il bat l'Inter Milan dimanche soir (18h45 GMT). La course à la "petite Europe" elle reste intense après les résultats de dimanche, les victoires de l'AS Rome, l'Udinese (3-1 contre la Sampdoria Gênes) et de la Lazio.
   
LE RETOUR FRACASSANT DE KLOSE: Quinte flush! Miroslav Klose a fêté la grande semaine du football allemand (Bayern et Dortmund en finale de la Ligue des champions) en réussissant un inédit quintuplé pour la Lazio Rome contre Bologne (6-0). "Miro", blessé trois mois en début d'année, retrouve la forme au meilleur moment. Il maintient son équipe dans la course à l'Europa League, et brille à trois semaines du plus grand derby de l'histoire de Rome: la finale de Coupe d'Italie contre la Roma.

NAPLES SECURISE SA PLACE DE DAUPHIN: "Cavani, Cavani, Cavani..." Qu'il semble loin le temps où l'Uruguayen peinait à trouver le chemin des filets. A San Paolo, le chouchou du Napoli s'offert un triplé -le 3e pour lui cette saison- lors de la réception de l'Inter Milan (3-1) pour le "choc" de la 35e journée de Serie A. Les hommes de Walter Mazzari, qui avaient perdu en fin d'après-midi toutes chances de ravir le titre à la Juventus Turin, ont quasiment assuré la place de dauphin. En revanche, la série noire continue pour les Intéristes. Milan a pratiquement dit adieu à l'Europe ce soir...

Réacti​ons

Antonio Conte (entraîneur de la Juventus Turin, au micro de Sky Sport): "Le mérite revient aux gars, qui ont été extraordinaires toute la saison. Ce n'était pas facile de gagner cette année, en étant favoris, ce qui est normal avec le "scudetto" sur la poitrine. Et puis il y avait la fatigue de la Ligue des champions. Mais nous avons été champions en avançant à un rythme incroyable, en étant en tête toute l'année. Les gars ne sont pas présomptueux, après les défaites ils ont toujours retrouvé la faim. Moi je suis très bien à la Juve, je pense rester ici. Mais il ne faut pas oublier que nous avons brûlé les étapes, nous avons gagné le scudetto les deux premières années alors que le projet prévoyait de le gagner l'année prochaine, nous avons eu une progression exponentielle. Maintenant il faut hausser la mire. En Ligue des champions, nous sommes arrivés parmi les huit premiers, mais n'oublions pas qu'il y manquait des énormes équipes comme les deux Manchester, qui ont de gros moyens."

Gianluigi Buffon (gardien et capitaine de la Juventus, au micro de Sky Sports): "On a confirmé le titre de l'an dernier. Deuxième, ce n'est pas un bon résultat pour la Juve, nous avons été bons! Depuis la première journée nous avons tiré le meilleur du groupe, et nous avons su gérer les phases moins bien."

Vidéo: les supporters de la Juve célèbrent le titre de leurs favoris

Voir la video