Juventus Sassuolo Tevez 042014
La Juventus et Carlos Tevez ont évité le piège face à Sassuolo | MaxPPP - Serena Campanini

La Juve y est presque

Publié le , modifié le

La Juve n'est plus qu'à un point d'un nouveau titre de champion d'Italie après sa victoire (3-1) sur la pelouse de Sassuolo lors de la 35e journée. Les Turinois comptent désormais 8 points d'avance sur leur poursuivant, l'AS.Rome, qui avait battu (2-0) le Milan AC vendredi, alors qu'il ne reste que trois matches à disputer.

Les Turinois étaient pourtant mal engagés car le promu Sassuolo a vendu chèrement sa peau, et Simone Zaza, a ouvert le score dès la 9e minute d'une frappe croisée après avoir échappé à Andrea  Barzagli (9), trompant Gianluigi Buffon sous la pluie battante de Reggio Emilia. Le gardien de l'Italie s'est racheté en contrant Zaza qui avait encore échappé à Barzagli (41).

 Mais l'homme-but de la Juve cette saison, Carlos Tevez, a sorti son club de ce mauvais pas en égalisant, se créant tout seul à coups de reins un espace dans la défense des Verts et Blancs pour frapper (35). La Juve a ensuite assommé Sassuolo grâce à une passe lobée sublime d'Andrea Pirlo,  qui avait tout vu sur un ballon perdu par la défense pour lancer verticalement Marchisio (58). Puis elle l'a achevé sur un coup de génie et de talon de Fernando Llorente parfaitement servi par un centre de Stefan Lichtsteiner (76).

La Juve a tout réussi sur ce match. En prévision de la demi-finale retour  d'Europa League, jeudi à Turin contre Benfica, Antonio Conte a ménagé Arturo  Vidal, touché au genou (entré à la 80e), Stefan Lichtsteiner (entré à l'heure de jeu) et Leonardo Bonucci. Le roulement d'effectif à payé, la Juve tient son troisième titre consécutif, le 30e de son histoire.

Christian Grégoire