Paul Pogba Juventus Turin
Paul Pogba (Juventus Turin) | MARCO BERTORELLO / AFP

La Juve intraitable, Pogba marque encore

Publié le , modifié le

La Juventus Turin de Paul Pogba, encore buteur, a battu le Chievo Verone lors de la 20e journée de la Serie A (2-0) et mis la pression sur sa dauphine, l'AS Roma, qui se déplace à la Fiorentina plus tard dans la soirée. A noter également la défaite de l'Inter Milan à domicile, surprise par un but dans les arrêts de jeu du Torino (0-1).

En deux gestes de classe pure, Paul Pogba a encore une fois libéré la  Juventus, qui calait contre le relégable Chievo. Il a signé son quatrième but  sur les quatre derniers matches et offert le second à Stephan Lichtsteiner. D'une superbe frappe du gauche, qui n'est pas son meilleur pied, il est  venu à bout de la résistance d'Alberto Bizzarri, le gardien véronais, qui  repoussait depuis une heure les assauts de la "Vieille Dame". Pogba a cosigné le second but, le gardien repoussant sur Lichtsteiner sa  volée du droit, après un contrôle aérien digne d'un numéro de cirque. Ces nouveaux gestes géniaux, et décisifs, illustrent la prise de pouvoir de  Pogba sur le jeu de la Juve. Andrea Pirlo, blessé, était forfait, laissant au  jeune français (21 ans) le rôle d'aimant à ballons des "Bianconeri". La Roma doit réussir un exploit à Florence pour ne pas mettre un genou en  terre dans la course au titre, déjà, au crépuscule du mois de janvier.

L'Inter encorné

L'Inter Milan s'est fait surprendre à la dernière seconde par le Torino  (1-0) et s'enfonce dans la crise, comme son cousin de l'AC Milan, battu samedi  à la Lazio Rome (3-1) pour la troisième fois sur les quatre dernières journées. Emiliano Moretti (90+4), oublié par la défense intériste, a offert de la  tête une victoire chez l'Inter que le "Toro" attendait depuis 1988. Incapable de secouer le Torino, le club "nerazzurro" a réédité la piètre  performance d'Empoli (0-0) une semaine plus tôt, avec une conclusion pire. Lukas Podolski et Xherdan Shaqiri, ses deux recrues vedettes, sont restés  assez transparents. Cette défaite renvoie en arrière l'Inter Milan de Roberto  Mancini, après avoir battu la "Samp" en 8e de finale de Coupe d'Italie,  mercredi (2-0), avec le premier but du Suisse Shaqiri.

Cesena, le droit de rêver 

Cesena a remporté à Parme (2-1) le match entre les deux derniers, d'une  manière qui lui permet de rêver encore au maintien, malgré ses sept longueurs  de retard sur la 17e place, occupée par Cagliari. Cesena s'est remis d'un épouvantable but contre son camp égalisateur de son  capitaine, Emmanuel Cascione, une passe en retrait directement dans son but, à  un quart d'heure de la fin. Le promu a ensuite trouvé la force de gagner à la dernière 89e minute, sur  un but d'Alejandro Rodriguez. L'Espagnol avait déjà marqué le but de la seule  autre victoire cette saison de Cesena, lors de la 1re journée contre... Parme. Un très joli but de Nico Pulzetti, une frappe incurvée digne des meilleurs  golfeurs, avait donné l'avantage à Cesena. Difficile en revanche d'imaginer comment Parme pourrait s'en sortir. Les  "Ducs" sont au bord de la faillite et à dix points du maintien. La semaine  prochaine ils affrontent un autre club en crise, l'AC Milan.

Julien Lamotte