Juventus - Fiorentina
Adem Ljajic (Fiorentina) voit son ballon frôler la cage de Buffon | AFP - FABIO MUZZI

La Fiorentina s'affirme, le Milan déprime

Publié le , modifié le

La Fiorentina a replongé l'AC Milan dans la crise en s'imposant 3-1 à San Siro, dimanche lors d'une 12e journée du championnat d'Italie, où la Lazio a remporté le derby contre l'AS Rome. Naples a confirmé également ses ambitions en gagnant au Genoa (4-2), pour confirmer sa 3e place derrière la Juventus (victorieuse à Pescara 6-1 samedi) mais surtout à un point désormais de l'Inter battu à Bergame (3-2).

La Fiorentina a démontré qu'il allait falloir compter avec elle cette saison. Et cette équipe qui n'était qu'une surprise après les premiers matches s'est installée solidement dans le haut du tableau Cette fois-ci, elle a surclassé un AC Milan à la dérive. Le pire pour les "Rossoneri", c'est qu'ils font des efforts sur le terrain et ne semblent pas "lâcher" leur entraîneur Massimiliano Allegri. Milan n'est peut-être tout simplement pas assez fort, et à sa place en 13e position. Symbole des errements milanistes sur le marché des transferts et du déclin rossonero, le score a été ouvert par Alberto Aquilani, pas conservé cet été par le club. Autre symbole, Pato a raté un penalty qu'il avait obtenu (à 1-0 pour la Viola). Le Brésilien, régulièrement blessé depuis trois saisons, avait pourtant tout juste retrouvé le chemin des filets mardi contre Malaga (1-1) après dix mois sans marquer. Milan n'a réussi qu'à réduire le score par Giampaolo Pazzini, mais le Marocain Mounir El Hamdaoui a vite réduit ses espoirs à néant en marquant le troisième but.

La Lazio a gagné son troisième "stracittadina" de rang, à chaque fois avec Miroslav Klose, auteur dimanche du but du 2-1 juste avant la mi-temps.  Le derby de Rome, disputé sous un puissant orage, a tenu ses promesses: de l'ambiance, des renversements, et des cartons rouges (Daniele De Rossi juste avant la pause, Stefano Mauri en fin de match).  La Roma menait pourtant 1-0 grâce au huitième but de la saison d'Erik Lamela, de la tête sur corner, puis Antonio Candreva a égalisé sur un coup franc direct mal jugé par le gardien Mauro Goicoechea. Le ballon glissant a ripé sur ses poings, coup dur pour le jeune Uruguayen, en train de prendre la place de Maarten Stekelenburg dans les buts. Dès la reprise, Mauri a exploité une très mauvaise passe du Paraguayen Ivan Piris pour le but du 3-1. En fin de match Miralem Pjanic a fait espérer les "Giallorossi" en réduisant le score, mais la Lazio a gagné et reste dans le pas de la Fiorentina  et du Napoli.   

Le prochain derby, celui de Gênes, dans une semaine, promet d'être chaud aussi: les deux équipes restent sur des séries de sept (Sampdoria) et cinq défaites! Ciro Ferrara ne sera peut-être plus sur le banc de la Sampdoria après l'échec à Palerme (2-0). De son côté le Genoa a mené deux fois mais s'est incliné 4-2 contre Naples, qui défend sa troisième place de l'entreprenante Fiorentina . Edinson Cavani a rejoint Lamela et Stephan El Shaarawy en tête du classement des buteurs (8 buts).  Milito pourrait rejoindre ce trio avec l'Inter lors du dernier match de la journée en déplacement à Bergame.