Fiorentina joie 022016
Les joueurs de la Fiorentina à la fête | AFP

La Fiorentina reste dans le coup

Publié le , modifié le

La Fiorentina a repris un peu de marge à la troisième place du championnat d'Italie, en allant s'imposer 3-2 à Bergame sur le terrain de l'Atalanta dimanche lors de la 26e journée.

Avec cette victoire, les joueurs de Paulo Sousa reprennent quatre points  d'avance sur l'Inter Milan, qui s'était bien relancé samedi avec un net succès  3-1 contre la Sampdoria Gênes. Mais la Roma (5e), qui joue dimanche soir, peut s'intercaler entre les deux  équipes et revenir à deux points de la Viola en cas de succès contre Palerme. A Bergame, les Florentins ont fait la différence en seconde période grâce à  Matias Fernandez (67e) puis Cristian Tello (81e), l'ailier espagnol prêté cet  hiver par Barcelone. Conti a ensuite réduit la marque pour Bergame (84e) avant le but du 3-1  signé Nikola Kalinic pour la Viola à la 88e minute. La Fiorentina a tremblé  jusqu'au bout et a vu l'Atalanta revenir à 3-2 via Pinilla dans le temps  additionnel. Mais elle a tenu.

L'AS Rome (5e), qui est revenue ces dernières semaines dans la course à la  Ligue des champions, recevra donc Palerme à 20h45 et visera une cinquième  victoire d'affilée. Mais la grande affaire à Rome, c'est la mise à l'écart de  Francesco Totti. Son entraîneur Luciano Spalletti l'a prié de quitter la mise au vert après  la diffusion d'une interview dans laquelle Totti, qui joue sa 24e saison avec  la Roma, lui fait quelques reproches et demande plus de respect. On guettera la  réaction des supporters romains au Stadio Olimpico. A 18h00, la Lazio Rome (8e), qui n'a plus grand-chose à espérer de cette  saison, sera à Frosinone (18e), qui au contraire joue tous les matches à fond  dans l'espoir d'un maintien qui serait un vrai exploit. Et lundi, Naples aura l'occasion de reprendre les commandes du championnat  en cas de succès face à l'AC Milan. Car vendredi en ouverture de cette 26e  journée, la Juventus Turin, leader, avait été tenue en échec 0-0 à Bologne. Cette fin de série pour la Juve, qui restait sur 15 victoires d'affilée, ne  lui laisse que deux points de marge sur le Napoli.

AFP