Mauro Icardi lors du match contre Udinese, le 15 décembre 2018
Mauro Icardi lors du match contre Udinese, le 15 décembre 2018. | Miguel MEDINA / AFP

La fin du feuilleton Mauro Icardi à l'Inter Milan ?

Publié le , modifié le

Un capitanat perdu, les larmes de la femme et agent à la télévision, une mystérieuse blessure au genou… Le psychodrame Mauro Icardi à l’Inter Milan est sur le point de prendre fin. En effet, Luciano Spalletti a annoncé que l’attaquant, qui n’a plus disputé le moindre match avec l’Inter depuis le 31 janvier 2019 et un match de Coupe contre la Lazio, allait être titulaire contre le Genoa mercredi.

Mauro Icardi est convoqué. Le travail effectué par Giuseppe Marotta (administrateur délégué du club) a été décisif pour donner à toutes les parties concernées la possibilité d’arriver à une confrontation réelle et non virtuelle. Icardi est désormais en mesure d'aider l'équipe”, a fait savoir Mauro Spalletti  en conférence de presse ce mardi. L’entraîneur de l’Inter Milan a même ajouté que son attaquant et ancien capitaine allait être titulaire.

 

Pour comprendre les racines de ce psychodrame, il faut remonter à janvier, avec une amende adressée à l'Argentin pour un retour de vacances trop tardif. Rien de bien grave a priori, si ce n'est qu'en pleines négociations autour d'une prolongation de contrat, la décision a crispé le clan Icardi, dont l'épouse Wanda Nara est également l'agent. L'escalade a été brutale et a abouti le 13 février à un communiqué de deux lignes du club lombard, annonçant que le brassard était retiré à Icardi et transmis au gardien Handanovic.

Quelques jours plus tard, Wanda Nara apparaissait en larmes à la télévision, assurant que ni elle ni Icardi ne souhaitaient quitter Milan et qu'enlever le brassard à l'Argentin, c'était "comme lui enlever une jambe". Giuseppe Marotta, nouveau directeur général du club, téléphonait alors en direct pendant l'émission pour rassurer la jeune femme et "apaiser les tensions".

Pour Spalletti, dont la précédente expérience à l'AS Rome avait très mal fini à cause d'un conflit avec... le capitaine Francesco Totti, il est "humiliant" pour l'Inter d'avoir dû négocier avec Icardi. Mardi en conférence de presse, il a pourtant annoncé que l'Argentin serait titulaire mercredi contre le Genoa et que l'Inter était "plus forte avec lui". Fin du feuilleton ? Pas si sûr. De nouveaux personnages doivent encore faire leur apparition: les tifosi de l'Inter. Mardi, ils ont publié un communiqué titré "Avançons avec les Interisti, Icardi va t-en !!!".

Avec AFP

France tv sport francetvsport