Higuain Juventus Turin amical
Le buteur argentin Gonzalo Higuain débarque à la Juventus Turin | JOE TOTH / BACKPAGE IMAGES Ltd / DPPI media

Juventus et Roma, les cadors lancent les hostilités

Publié le , modifié le

Le championnat d'Italie débute samedi avec un immense favori, la Juventus Turin, qui vise un 6e titre d'affilée, inédit dans le calcio. Renforcés notamment par le transfert de Gonzalo Higuain mais désormais privés de Paul Pogba, les Turinois débutent leur saison samedi à domicile contre la Fiorentina. Quelques heures plus tôt, l'AS Rome, peut-être le principal rival de la Juve, aura reçu l'Udinese.

  • Inaccessible Juventus ?

Inaccessible Juventus ?

Avant de mettre la machine en route et d'écoeurer ses rivaux avec une incroyable série de 25 succès et un match nul, la Juventus avait mal débuté la saison dernière, quand il fallait encore digérer les départs de Pirlo, Vidal et Tevez. La perte de Pogba n'est pas anodine mais les bianconeri semblent cette fois à l'abri du problème. Car le recrutement turinois a été spectaculaire avec les arrivés de Benatia, Dani Alves, Pjanic et surtout Higuain. L'Argentin, auteur de 36 but la saison dernière -un record-, doit tout de même encore retrouver la forme car il est apparu pour le moins boudiné dans son nouveau maillot aux rayures noires et blanches lors des matches amicaux. "Il est plus gros que moi. La Juventus a payé 90 millions d'euros pour Higuain et c'est un goret qui est arrivé à Turin", a ainsi déclaré dans les médias de son pays l'ancien grand joueur croate Robert Prosinecki. L'Argentin, dont le duo avec son compatriote Dybala fait déjà saliver, aura dès samedi une bonne occasion de parfaire sa condition physique avec la réception de la Fiorentina, cinquième en 2015-2016.

  • SOS défense pour la Roma

SOS défense pour la Roma

C'est l'AS Rome, dauphine de la Juve en 2014 et 2015 et troisième la saison dernière, qui donnera samedi à 18h00 face à l'Udinese le coup d'envoi de la saison de Serie A. Sauvé de justesse la saison dernière (17e), le club frioulan est largement à la portée des hommes de Luciano Spalletti, mais il s'agira tout de même d'un test pour la défense romaine, considérablement remaniée. Digne est parti et Rüdiger est blessé. Arrivé de Barcelone après deux saisons pourries par les blessures, Thomas Vermaelen a lui été expulsé au bout de 40 minutes mercredi en barrage aller de Ligue des Champions face à Porto (1-1) pour son premier match romain. Associé au solide Manolas, le Belge doit pourtant être le pilier de l'arrière-garde de la Roma, qui espère toujours faire chuter la Juventus et décrocher enfin un quatrième scudetto. Francesco Totti avait été l'un des grands artisans du dernier, en 2001. Seize ans plus tard, il est toujours là, prêt à débuter sa 25e saison avec son club de toujours.

  • Naples et les deux Milan en outsiders

Naples et les deux Milan en outsiders

Les autres rivaux de la Juventus auront un début de saison a priori abordable. Les deux clubs milanais, cédés cet été à des investisseurs chinois, figurent parmi les curiosités de la saison, et leurs débuts avec de nouveaux entraîneurs seront observés. L'Inter, 4e la saison dernière avec Roberto Mancini, repart avec le Néerlandais Frank de Boer, qui aura pour mission de ramener les nerazzurri en Ligue des Champions. La quête commence avec un déplacement à Vérone sur le terrain du Chievo. Pour l'AC Milan, l'objectif est le même mais sera peut-être plus dur à atteindre. La vente aux Chinois n'est pas encore finalisée et le mercato a été très calme. Vincenzo Montella a donc du travail et passe un premier examen dimanche avec la réception du Torino. Naples de son côté doit apprendre à vivre sans Higuain et pourrait lâcher quelques points avec la fatigue de la Ligue des Champions. Il faudra donc éviter les faux-pas d'ici le début de la C1, notamment dimanche à Pescara, le club formateur de Marco Verratti, qui fait son retour en Serie A. Autre promu, Crotone, petit club de Calabre, aura peut-être du mal à se maintenir. Il débute dimanche à Bologne. L'espoir est un peu plus grand pour Cagliari, le dernier promu, qui a réussi un joli recrutement avec l'attaquant Boriello, les milieux Padoin (Juventus) et Isla (Juventus via Marseille) et le défenseur Bruno Alves, champion d'Europe cet été avec le Portugal.

AFP