Italie : L'Inter ouvre la porte à la Juventus

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Lukaku

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Incapable de battre la Fiorentina mercredi à San Siro (0-0), l'Inter Milan a offert une première balle de match à la Juventus, qui sera de nouveau sacrée championne d'Italie en cas de succès jeudi sur le terrain de l'Udinese.

Les Turinois n'ont plus qu'à se baisser pour prendre avec trois journées d'avance ce neuvième scudetto d'affilée, que l'Inter ne lui a jamais vraiment contesté. Avec leur match nul de mercredi, les Milanais se retrouvent d'ailleurs troisièmes, derrière l'Atalanta Bergame, qui fait en l'état un dauphin plus convaincant et plus séduisant.

La Juve sacrée jeudi soir ?

En cas de victoire jeudi à Udine, la Juve se retrouverait à trois journées de la fin avec 10 points d'avance sur l'Inter et neuf sur l'Atalanta. Théoriquement, les Bergamasques pourraient donc revenir, mais les Turinois resteraient devant grâce aux confrontations directes (3-1; 2-2).

L'Inter aurait pu rester dans la course, mais Lukaku a trouvé le poteau en première période, puis Sanchez à son tour en deuxième.

Les nerazzurri ont leur place en Ligue des Champions assurée ou presque pour la saison prochaine, mais leur troisième place actuelle n'est pas celle qui était espérée en début de saison. Et la Lazio Rome (4e) reviendra à un point seulement si elle bat Cagliari jeudi.

Derrière le Top 4 qualificatif pour la Ligue des Champions, l'AS Rome a fait ce qu'elle avait à faire pour reprendre la 5e place abandonnée mardi à l'AC Milan, victorieux contre Sassuolo. Les Romains y ont aussi mis la manière en allant écraser 6-1 la Spal, lanterne rouge et déjà reléguée.

Les buts giallorossi ont été inscrits par Kalinic, Carles Perez pour son premier but en Serie A, Kolarov, Bruno Peres auteur d'un doublé et Zaniolo qui a fermé la marque d'un but superbe.

La Roma reprend donc deux points de marge sur le Milan, qui de son côté en compte trois sur Naples (7e) battu 2-1 par Parme dans un match à trois penaltys.

Naples à l'arrêt

Sur les quatre derniers matches, Naples n'en a gagné qu'un seul. Il reste à savoir si l'équipe de Gennaro Gattuso marque franchement le pas, ce qui serait embêtant à deux semaines de retrouver Barcelone en Ligue des Champions, ou si justement les esprits sont déjà tournés vers ce 8e de finale retour. De fait, Naples n'a plus grand-chose à gagner en championnat, sa place en Ligue Europa étant déjà assurée grâce à sa victoire en Coupe d'Italie.

Mercredi, tout a donc été une affaire de penaltys. Trois ont été sifflés, deux ont été transformés par Parme (Caprari 45+2 et Kulusevski 87e) et un seul par Naples (Insigne 54e).

En bas de tableau, le Genoa a remporté un très important Derby de Gênes face à la Sampdoria (2-1), ce qui lui permet de garder quatre points d'avance sur le premier relégable Lecce, qui a pour sa part battu Brescia 3-1.

Cette défaite condamne par ailleurs Brescia à un retour en Serie B.

AFP