Erick Thohir, Inter Milan
Le président de l'Inter Milan Erick Thohir | ADAMO DI LORETO / NURPHOTO

Italie: Le propriétaire de l'Inter secoue la Serie A

Publié le , modifié le

Le propriétaire de l'Inter Milan, Erick Thohir, a appelé les dirigeants du championnat italien à prendre des mesures vigoureuses sous peine de voir le Calcio s'enfoncer dans le déclin. "L'Italie ne sera pas numéro deux, ni trois, ni quatre. Nous serons neuvièmes et nous perdrons du terrain sur des pays comme le Portugal et la Hollande", a déclaré Thohir dans un entretien avec le site cnn.com publié jeudi.

"Il faut avoir un regard sur le monde et pas seulement sur l'Italie. Les  autres présidents de club ont l'esprit ouvert lorsque nous en discutons. Il y a  beaucoup de choses à faire", déclare l'homme d'affaires indonésien, sans dire  quelles mesures il préconise. "La Premier League anglaise n'a pas cessé de grandir, mais nous pouvons  être le deuxième championnat au monde. Nos fondations sont bonnes et nous  pouvons concurrencer la Bundesliga allemande et la Liga espagnole", a dit  Thohir, qui a acheté 70% des parts de l'Inter il y a un an.

Le propriétaire des "Nerazzurri", derniers champions d'Europe italiens en  date en 2010, met en garde contre la corruption, huit ans après le scandale de  matches truqués dit "Calciopoli" qui avait notamment conduit à la relégation de  la Juventus en Serie B et à la perte de ses titres nationaux de 2005 et 2006. "Je dis clairement que si nous avons un autre Calciopoli, la Serie A sera  morte", prévient-il.

AFP