Rudi Garcia
Rudi Garcia heureux | AFP

Garcia à l'assaut de la Lazio

Publié le , modifié le

Rudi Garcia va disputer son premier derby romain à la tête de la Roma. Co-leaders de la Serie A, la Louve et son nouvel entraîneur français espèrent enchaîner une quatrième victoire en autant de matchs et surtout mettre un terme à une série de revers face à l'ennemi de la Lazio. Question de suprématie régionale. Et d'honneur.

Rudi Garcia a une chance unique d'entrer encore un peu plus dans les coeurs des tifosi de la Roma en devenant le premier coach, depuis Vicenzo Montella en mars 2011, à faire gagner les Gialorossi dans un derby romain. Luis Enrique et Zdenek Zeman, les successeurs de l'Italien, avaient tous les deux échoué dans cette mission. Ce qui porte à cinq le déficit de défaites consécutives de la Louve dans ces duels fratricides, la dernière en date, en finale de la Coupe d'Italie (1-0), étant la plus cinglante. Un affront dont les cicatrices brûlent encore les coéquipiers de Francesco Totti. Revanchards, ces derniers semblent avoir les armes pour mettre un terme à cette infamie. Et un espoir qui porte un nom : Rudi Garcia. 

La touche Garcia

Depuis son arrivée, la Roma a gagné ses trois matchs de Serie A, marqué huit buts en en encaissant qu'un seul. Surtout, le jeu pratiqué enthousiasme les fans et la patte du technicien français n'y est forcément pas étrangère. Fidèle à sa réputation d'entraîneur "offensif", Garcia a déjà su rentabiliser les nouveaux joueurs de l'effectif, Kevin Strootman, Adem Ljajic, Mehdi Benatia et Gervinho, tout en préservant l'identité du club. Un club désormais soutenu par des investisseurs américains et qui a de plus bien renfloué ses caisses à l'intersaison en vendant des pointures telles que Marquinhos, Erik Lamela et Pablo Osvaldo. Bref, tout les voyants semblent au vert pour les Rouges et Jaunes. Cerise sur le gâteau, l'emblème vivant du club, Francesco Totti, devrait prolonger prochainement son contrat avec son équipe de toujours. A 36 ans, le capitaine de la Roma a entamé sa 22e saison professionnelle et il a toujours l'enthousiasme d'un junior. Surtout lorsqu'il s'agit d'affronter la Lazio.

Pour ce 175e derby de l'histoire, Totti se veut confiant. "Nous devons oublier les récentes défaites. C'est derrière nous maintenant. Ce ne sera certainement pas un match facile mais nous connaissons le chemin pour parvenir à la victoire". Avec un guide comme Rudi Garcia, c'est toute la Roma qui y croit. "On doit encore s'améliorer", tempère l'ex-entraîneur de Lille. "Mais j'aime déjà mon équipe, tout le monde doit s'y sentir important." Le discours d'un général avant la conquête de Rome. 

Julien Lamotte