Paul Pogba
Prince de Turin, Paul Pogba fait la loi dans l'entrejeu bianconero. | Stefano Gnech - AFP

Fin de série pour la Juventus, tenue en échec à Bologne

Publié le , modifié le

L'incroyable série de la Juventus a pris fin: après 15 victoires d'affilée, les Turinois ont été tenus en échec sur le terrain de Bologne vendredi en ouverture de la 26e journée et se retrouvent sous la menace de Naples.

La "Juve" n'a pas gagné. Ca n'était plus arrivé depuis la 10e journée et une défaite 1-0 à Sassuolo, à la fin du mois d'octobre. Depuis, les hommes de Massimiliano Allegri avaient tout renversé, enchaînant donc 15 succès pour passer d'un retard de 11 points sur la tête du classement à une avance de un point depuis dimanche et leur victoire face à Naples (1-0). Mais déjà ce succès étroit avait révélé quelques signes de fatigue à la Juventus, confirmés vendredi face à une très bonne équipe de Bologne, passée de la 18e à la 9e place depuis l'arrivée sur son banc en cours de saison de Roberto Donadoni.

Les Turinois sans solution

Ce coup d'arrêt est un peu inquiétant pour les Turinois qui reçoivent mardi le Bayern Munich en 8e de finale aller de la Ligue des Champions. Surtout, ce match nul met la "Vieille Dame" sous la menace directe de Naples, qui repassera devant en cas de victoire lundi face à l'AC Milan. Vendredi au Stade Dall'Ara, Pogba et ses coéquipiers ont manqué d'idées en attaque, où l'absence de Paulo Dybala, entré seulement en fin de match, a pesé. Les Turinois n'ont ainsi pas cadré une frappe en première période avant d'être plus pressant en deuxième période, notamment lors des 10 dernières minutes avec une grosse frappe du gauche de Pogba (84e) ou une belle volée de Morata (87e).