Mbaye Niang
Mbaye Niang | MIKE EHRMANN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Doublé de Mbaye Niang qui profite à l'AC Milan

Publié le , modifié le

Le jeune attaquant français Mbaye Niang a marqué deux buts et délivré une passe décisive lors de la facile victoire de l'AC Milan contre la Sampdoria Gênes (4-1) samedi à l'occasion de la 14e journée de Serie A.

Le Milan , qui peine à être régulier cette saison, remonte provisoirement à  la 5e place du classement, la plupart des matches étant programmés dimanche et lundi. Samedi, c'est donc Mbaye Niang, 20 ans, qui a été le grand artisan de la  victoire milanaise. Transféré en 2012 dans le grand club lombard, il n'avait  encore jamais marqué en Serie A sous le maillot rossonero. Mais il sort d'un prêt convaincant la saison dernière au Genoa (cinq buts  en 14 matches) et Sinisa Mihajlovic semble lui faire confiance, depuis son  retour en octobre après une blessure au pied qui lui a fait manquer tout le  début de saison. Samedi, il a d'abord servi Bonaventura pour l'ouverture du score milanaise (16e) avant de marquer deux buts: d'abord sur penalty (38e), puis en profitant  d'un beau cadeau du gardien génois (49e). Le quatrième but milanais a été  inscrit par Luiz Adriano (78e) et Eder a réduit le score sur penalty (87e).

Le Torino dompte Bologne

La Sampdoria, actuellement dans une mauvaise période, reste de son côté coincée à la 12e place. Dans l'autre match disputé samedi, le Torino (8e) a battu Bologne (17e) 2-0. Dimanche, l'AS Rome tachera de se remettre de la claque infligée mardi par Barcelone (6-1) en Ligue des champions, avec la réception de l'Atalanta Bergame. Une réaction est attendue sous peine de voir Rudi Garcia réellement fragilisé. La Juventus de son côté ira à Palerme à la recherche d'une quatrième  victoire d'affilée, qui validerait l'hypothèse d'un retour possible malgré les  neuf points de retard sur la tête que comptent toujours Paul Pogba et les siens. Et lundi, le choc de cette 14e journée mettra aux prises Naples et l'Inter  Milan , soit le deuxième contre le premier. Le stade San Paolo sera bondé et  bouillant, les supporteurs napolitains se prenant depuis quelques semaines à  rêver de scudetto.

AFP