.
. | FRANCK FIFE / AFP

Dix-huit clubs de Serie A contrôlés pour évasion fiscale

Publié le , modifié le

D'après le site Internet de la Gazzetta dello Sport, la police financière italienne aurait engagé ce mardi une impressionnante opération de perquisitions, investissant les sièges de 41 clubs de football, dont 18 évoluent en Serie A. Le but du parquet de Naples : prouver l'existence d'évasion fiscale, de blanchiment d'argent et de fausses factures en marge de transferts de joueurs.

Les noms des clubs visés n'ont pas été communiqués par la police italienne, mais l'AFP, s'appuyant sur des sources judiciaires, a dévoilé que cinq des sept premiers du championnat d'Italie sont concernés par l'enquête : la Juve, championne d'Italie, l'AC Milan, Naples, la Fiorentina et la Lazio Rome. 

Douze agents seraient également concernés, dont Alejandro Mazzoni (agent de l'Argentin Ezequiel Lavezzi) et Alessandro Moggi, fils de Luciano Moggi, ex-dirigeant de la Juve condamné dans le scandale des arbitres du "Calciopoli" en 2006. 

Selon l'agence Ansa, le parquet de Naples aurait engagé son enquête il y a un an. Outre les 18 équipes de première division évoquées, onze clubs de Serie B et douze de divisions inférieures seraient touchés par l'opération.