Maurizio Sarri
L'entraîneur de Naples, Maurizio Sarri | Franco Romano / NurPhoto

Deux matches de suspension pour Sarri, l'entraîneur de Naples

Publié le , modifié le

Maurizio Sarri, l'entraîneur de Naples, a été condamné à 20.000 euros d'amende et 2 matches de suspension de banc en Coupe d'Italie, pour propos homophobes envers son homologue de l'Inter Milan Roberto Mancini.

Battu par l'Inter 2 à 0 et éliminé de la Coupe, Sarri purgera cette sanction la saison prochaine. Sarri, 57 ans, a traité Mancini de "pédé" à la fin du quart de finale de Coupe d'Italie, marquée par l'élimination des Napolitains. L'entraîneur, qui a mené le Napoli à la 1re place de Serie A pour sa première saison à la tête de l'équipe, a prétendu qu'il avait proféré cette insulte à chaud, et s'en est excusé depuis.

"Sarri, à la 47e minute de la seconde période, a gravement insulté son homologue. L'infraction a été notifiée par le 4e arbitre et les officiels de la Fédération", a expliqué la Ligue dans un communiqué. Mancini, lui, a écopé d'une amende de 5.000 euros pour "menace envers l'entraîneur de l'équipe adverse qui l'a insulté" et "pour avoir manqué de respect au 4e arbitre après le match". "Maurizio Sarri est un raciste et des individus comme lui n'ont pas leur place dans le football", avait fulminé Mancini sur l'antenne de la RAI après la rencontre. "Il a usé de mots racistes. Il a commencé par m'insulter et à me hurler dessus, avant de me traiter de pédé", avait-il expliqué.

AFP