Matthijs De Ligt, Romelu Lukaku, Franck Ribéry
De gauche à droite : Matthijs De Ligt, Romelu Lukaku, Franck Ribéry | AFP

De Ligt, Lukaku, Ribéry, la Serie A qui brille

Publié le , modifié le

Après Cristiano Ronaldo l'été dernier, la Serie A a de nouveau attiré cette année des joueurs majeurs, du très jeune Matthijs De Ligt au très expérimenté Franck Ribéry, confirmant un regain d'attractivité du championnat d'Italie, dont le coup d'envoi sera donné ce samedi.

De Ligt, le futur 

La Juventus aime se tourner vers ses bourreaux. Après avoir été chercher Cristiano Ronaldo au Real Madrid quelques mois après une bicyclette de légende réussie par le Portugais à Turin en quarts de finale de la Ligue des champions, le club bianconero a cette fois recruté Matthijs De Ligt, qui lui a également fait du mal. Avec l'Ajax Amsterdam, le très jeune (19 ans) et très talentueux défenseur central a éliminé la Juve au même stade de la C1 la saison dernière, avec lui aussi un but au passage.

En le recrutant pour 75 millions d'euros, les champions d'Italie ont réussi l'un des coups de l'été, l'ancien capitaine de l'Ajax étant convoité par toute l'Europe. Alors que Bonucci (32 ans) et Chiellini (35 ans) ne rajeunissent pas, De Ligt représente l'avenir de la défense turinoise, et son présent, même s'il pourrait débuter comme remplaçant samedi à Parme.

à voir aussi Mercato : Matthijs de Ligt signe à la Juventus Turin (officiel) Mercato : Matthijs de Ligt signe à la Juventus Turin (officiel)

Lukaku, le premier choix

Si Antonio Conte est revenu en Italie, à l'Inter Milan, c'est qu'il est persuadé de pouvoir gagner. Et pour cela, il a imposé son système et ses hommes et a obtenu en attaque son premier choix: l'ancien joueur de Manchester United Romelu Lukaku, qu'il suit depuis toujours. Alors que l'ancien capitaine et N.9 du club Mauro Icardi reste écarté du groupe et pourrait être une ombre envahissante, le puissant avant-centre belge a donc rejoint l'Inter pour environ 65 millions d'euros, un montant inhabituel en Italie en dehors de la Juventus. Lukaku se sait très attendu et a déjà raconté la difficulté des préparations à l'italienne dans une vidéo où on le voit exténué après un entraînement. "Et la nourriture ?", lui demande l'intervieweur. "Salade...".

Rabiot, le soulagement

En conflit avec le Paris SG, Adrien Rabiot a été laissé en marge du groupe lors de ses six derniers mois avec le club de la capitale. Avec sa signature à la Juve, il a prouvé que son niveau sportif n'était pas en cause et a rebondi "un cran au-dessus" du PSG, comme il l'a dit lui-même lors de sa conférence de presse de présentation. Selon les médias sportifs italiens, le Français aurait déjà pleinement séduit son entraîneur Maurizio Sarri et partirait comme un probable titulaire au sein du très dense milieu de terrain turinois.

Si Rabiot s'adapte vite et bien, la Juventus aura réussi un nouveau superbe coup avec une de ses spécialités: le recrutement de joueurs en fin de contrat. Le Gallois Aaron Ramsey (ex-Arsenal) est ainsi lui aussi arrivé libre cet été.

Balotelli, le retour

Il faudra attendre un peu avant de le voir à l'oeuvre car il doit encore purger quatre matches de suspension, souvenir de la fin de son aventure marseillaise. Mais le retour de Mario Balotelli en Serie A est une des curiosités de la saison à venir, d'autant que l'attaquant a choisi le promu Brescia, la ville où il a grandi. Sa mère adoptive en a pleuré, a-t-il raconté, et lui sait qu'il joue gros. De bonnes performances pourraient lui offrir une place en sélection à l'Euro. Mais l'Italie ne lui a jamais rien passé et chaque erreur sera payée cher.

L'ancien Milanais a par ailleurs souvent été victime de racisme dans les stades de son pays. "J'espère de tout cœur trouver un championnat différent et ne pas vivre de nouveaux épisodes de racisme", a-t-il prévenu.

à voir aussi Mercato : Mario Balotelli de retour en Serie A Mercato : Mario Balotelli de retour en Serie A

Ribéry, l'étincelle

Le Français a été présenté en grand pompe jeudi à Florence, avec jeux de lumière, fumigènes et la musique de Rocky. Ribéry a 36 ans et ne va plus aussi vite que dans ses grandes années. Mais son arrivée à la Fiorentina a réveillé un club qui sort d'une saison compliquée (16e) et met un peu de sel dans l'ordinaire du championnat. Le verra-t-on dès samedi face à Naples ? "J'ai besoin d'un peu de temps. Je ne sais pas combien de temps. Mais si le 'Mister' me le demande, je viens. Dix minutes, cinq minutes, deux minutes..."

à voir aussi Fumigènes, ovation et Rocky : accueil de rock-star pour Franck Ribéry à Florence Fumigènes, ovation et Rocky : accueil de rock-star pour Franck Ribéry à Florence
AFP