Coupe d'Italie : L'inter et la Lazio assurent leur qualification pour les quarts de finale

Publié le , modifié le

Auteur·e : Leo Anselmetti
Romelu Lukaku
Buteur, Romelu Lukaku a été l'homme de ce 1/4 de finale. | Miguel MEDINA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après Naples, l'Inter et la Lazio Rome se sont à leur tour qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe d'Italie en ne faisant qu'une bouchée de Cagliari (4-1) et de Cremonese (4-0).

Chacune dans leur style, l'Inter Milan et la Lazio Rome ont assuré leur qualification pour les quarts de finale de la Coupe d'Italie en dominant respectivement Cagliari (4-1) et Cremonese (4-0). Combiné à la victoire de Naples face à Pérouse un petit peu plus tôt (2-0), il n'y a pour le moment aucune surprise dans ces huitièmes de finale de la Coupe d'Italie, dont la suite s'annonce passionnante. 

à voir aussi Coupe d'Italie : Naples au rendez-vous des quarts Coupe d'Italie : Naples au rendez-vous des quarts

Facile comme l'inter

L’Inter n’aura pas perdu de temps. Prouvant une nouvelle fois sa très grande forme, Romelu Lukaku n’a eu besoin que de 21 petites secondes pour permettre aux Nerazzuri d’asseoir leur autorité qui devient de plus en plus naturelle. Profitant d’une grossière erreur défensive, l’attaquant belge a décoché une lourde frappe croisée du gauche pour inscrire le premier but de la rencontre. Puis, l’Inter a déroulé. A la retombée d’un bon centre de Barella, Valero a mis le club lombard à l’abri d’une demi-volée dans la surface (22e) afin de permettre aux siens d'attendre patiemment le retour aux vestiaires au sein d'une rencontre à sens unique face aux sixièmes du championnat italien.

Après la pause, Romelu Lukaku s'est même offert le luxe d'inscrire un doublé d'une tête faisant suite à un corner (49e). Surpris par Oliva à la suite d'un bel enchaînement (73e), les Interistes ont remis un dernier coup d'accélérateur pour clore les débats d'une tête de Ranocchia sur corner (81e). Et voilà l'Inter Milan qui continue sa route en direction des quarts de finale de la Coupe d’Italie. A la lutte avec la Juventus pour le titre de Serie A, l’Internazionale semble décidément vouloir tout croquer cette saison.

Indomptable Lazio

Une véritable démonstration. Plus tôt dans la journée, la Lazio Rome n’a fait qu’une bouchée du modeste club de Cremonese (4-0), qui se bat pour son maintien en Serie B. L’Espagnol Patric a lancé les hostilités en reprenant un centre de son compatriote Jony en bout de course (10e) avant que Marco Parolo ne l’imite un quart d’heure plus tard (26e), sur une action en tous points identiques.

C’en était déjà bien assez pour Cremonese. Mais au retour des vestiaires, l’inévitable Ciro Immobile, meilleur buteur de Serie A avec 20 réalisations, a aggravé le score sur penalty d’un parfait contre-pied (58e) puis Bastos a terminé le travail d’une magnifique tête ne laissant aucune chance à Ravaglia, décidément bien malheureux ce mardi soir. Sûre de ses forces, la Lazio, troisième du championnat italien, a une nouvelle fois prouvé qu'il fallait compter sur elle comme un prétendant solide à la victoire finale en Coupe d’Italie.