Coupe d'Italie : La Fiorentina et le Milan AC filent en quarts

Publié le , modifié le

Auteur·e : Leo Anselmetti
Dalbert

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La Fiorentina a réussi à se débarrasser de l'Atalanta Bergame (2-1) tandis que le Milan AC a écrasé la SPAL (3-0) pour se qualifier au forceps en quarts de finale de la Coupe d'Italie

Un vrai match de Coupe. La Fiorentina a dû puiser dans ses réserves pour venir à bout de l'Atalanta Bergame en toute fin de rencontre (2-1) afin de continuer son parcours en Coupe d'Italie. Les protégés de Giuseppe Iachini ont été rejoints au score et réduits à dix mais Pol Lirola a délivré son équipe en toute fin de rencontre, qualifiant les Viola en quarts de finale. Où Naples, la Lazio Rome ou encore l'Inter Milan les attend de pied ferme. 

Alors que les Viola ont parfaitement réussi à entrer dans leur rencontre en ouvrant le score d'une belle frappe croisée de Patrick Cutrone (11e), terminant de la plus belle des façons une action collective de grande classe, l'Atalanta a ensuite imposé une cadence d'enfer à ses adversaires. Dominateurs dans le jeu, les hommes de Gian Piero Gasperini ont été récompensés de leurs efforts sur un corner de Malinovsky, parfaitement repris de la tête par Josip Ilicic à l'heure de jeu.

C'est dos au mur que German Pezzella a tenté le tout pour le tout. Légèrement accroché sur un corner, le défenseur central de la Fiorentina s'est jeté par terre afin de voler un penalty. Résultat ? Un deuxième carton jaune pour simulation donné par l'arbitre (70e), attentif malgré le paquet de joueurs autour de lui. Mais contre toute attente, cette infériorité numérique a paru débloquer les Viola, qui ont joué tous les contres à fond. Lancé par Erick Pulgar, Pol Lirola a décoché une lourde frappe ne laissant aucune chance à Gollini et offrir une victoire quasi-inespérée aux siens. 

Tranquille comme Milan

Un peu plus tard, le Milan AC a facilement rejoint son voisin de l'Inter en dominant une équipe de la Spal sans solution. Parfaitement lancé en profondeur par Bennacer, Krzystof Piatek a lancé les hostilités dès la 20e minute de jeu en fusillant Berisha de l'entrée de la surface avant d'entrer dans une phase de domination à en dégoûter des pelouses. A l'approche de la mi-temps, les hommes de Stefano Pioli ont décidé d'accélérer pour se mettre à l'abri. Et l'ont fait avec brio. A la suite d'un quatre contre quatre à montrer dans les écoles, Piatek a lancé Samu Castillejo en position de pivot au point de penalty qui a fait vrombir San Siro d'une merveille de frappe enroulée en pleine lucarne (44e). 

Bis repetita au retour des vestiaires. La lanterne rouge de Serie A n'a jamais réussi à faire ne serait-ce qu'illusion. Pire, elle a encaissé un nouveau but, signé Théo Hernandez, grâce à un puissant tir de l'extérieur de la surface (66e) pour définitivement entériner la victoire des siens. Il n'y avait pas photo. Direction les quarts de finale pour le Milan AC. 

à voir aussi Coupe d'Italie : L'inter et la Lazio assurent leur qualification pour les quarts de finale Coupe d'Italie : L'inter et la Lazio assurent leur qualification pour les quarts de finale