Cellino

Coronavirus: "C'est la peste, le championnat est fini", assure le président de Brescia

Publié le , modifié le

"La saison est finie" et "tout doit être remis à la saison prochaine", a estimé dimanche le président du club de Brescia, actuel lanterne rouge du championnat italien, Massimo Cellino, qui, dans une interview au Corriere dello Sport a comparé l'épidémie de coronavirus à "la peste".

"Il ne faut pas penser à quand on va recommencer, mais à survivre. Et si on parle de football, tout doit être remis à la saison prochaine. Soyons réalistes ! Ce virus c'est la peste", a déclaré le président de Brescia, Massimo Cellino dans une interview au Corriere dello Sport. Brescia, le club de Mario Balotelli, est dernier du championnat d'Italie, suspendu depuis le 9 mars à cause de la progression du coronavirus en Italie. Brescia, en Lombardie, est l'une des zones les plus touchées du pays.

"Si quelqu'un veut ce scudetto maudit, qu'il le prenne"

"On ne peut plus jouer cette année. Certains ne se rendent pas encore compte de ce qui arrive et ces gens sont pires que le virus", a ajouté l'homme d'affaires de 63 ans. Les déclarations du dirigeant interviennent alors que certains clubs ont officiellement prévu de reprendre l'entraînement la semaine prochaine, en pleine période de confinement dans tout le pays.

à voir aussi Coronavirus : appels aux dons et donations, le football italien affiche son soutien Coronavirus : appels aux dons et donations, le football italien affiche son soutien

La Lazio Rome a ainsi prévu de reprendre dès lundi, même si tous les médias sportifs d'Italie s'accordent à dire que les joueurs de la capitale ne reviendront pas au centre d'entraînement avant au mieux jeudi. A Naples, la reprise est fixée à mercredi mais là aussi, les médias italiens assurent qu'elle sera rapidement reportée. Cagliari, qui devait reprendre lundi, a également repoussé le retour au travail collectif.

"La saison est finie. Si quelqu'un veut ce scudetto maudit, qu'il le prenne. C'est fini. Et je ne dis pas ça parce que Brescia est dernier. On le mérite", a souligné Cellino. "La Coupe, le scudetto... Lotito (Claudio, le président de la Lazio) le veut, qu'il le prenne. Il est persuadé d'avoir une équipe imbattable, laissons-le le penser", a conclu le président de Brescia.

AFP