Ranieri
Claudio Ranieri. | JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP

Claudio Ranieri nouvel entraîneur de l'AS Roma

Publié le , modifié le

Claudio Ranieri est le nouvel entraîneur de la Roma. Le club romain, qui venait de se séparer d'Eusebio Di Francesco après l'élimination par Porto en Ligue des Champions, a officialisé l'arrivée de l'ex-coach nantais.

Tous les chemins mènent à la Roma, surtout pour Claudio Ranieri. Né dans la capitale transalpine, Ranieri a également disputé 6 matchs en tant que joueur sous le maillot des Giallorossi avant de retrouver le club, cette fois sur le banc de l'entraîneur, de 2009 à 2001. Lors de cette première saison à Rome, il allait même passer à deux petits points d'offrir à la Louve le 4e Scudetto de son histoire. 

Ce retour aux sources fait suite à une dernière expérience ratée en Angleterre à Fulham (3 victoires, 3 nuls, 13 défaites) qui elle même succédait à un passage mitigé sur le banc nantais (15 victoires, 10 nuls, 16 défaites). Pourtant, Ranieri jouit toujours d'une aura particulière après son titre de champion d’Angleterre, acquis à la surprise générale, avec Leicester en 2016. Certainement le point d'orgue d'une carrière pourtant déjà riche qui a vu Ranieri entraîner des clubs parmi les plus prestigieux (Naples, Fiorentina, Atletico Madrid, Chelsea, Valence, Parme, Juventus, Roma, Inter Milan, Monaco et sélection nationale grecque dans l'ordre chronologique)

Une Louve boiteuse

A Rome, il retrouve une équipe en situation périlleuse. Actuellement 5e de Serie A, la Roma vise l'une des quatre premières places qui offrent une qualification pour la Ligue des Champions. A la peine en championnat, le club romain a également été éliminé mercredi en 8e de finale de la Ligue des Champions par Porto. Cette défaite, qui intervient après une élimination très lourde en Coupe d'Italie (7-1 contre la Fiorentina) et un revers 3-0 face à la Lazio dans le derby de Rome, a été fatale à Eusebio Di Francesco.

"Nous sommes ravis de souhaiter un bon retour à Claudio Ranieri", a déclaré le président américain du club giallorosso James Pallotta, cité dans un communiqué.  "Notre objectif cette saison est de finir le plus haut possible au classement et de nous qualifier pour la Ligue des champions. C'est pour cette raison que nous voulions un entraîneur qui connaisse le club, comprenne son environnement et soit capable de motiver les joueurs. Claudio réunit toutes ces caractéristiques et il s'est montré très enthousiaste au moment d'accepter ce nouveau défi", a ajouté Pallotta.

Mais même si Ranieri réussissait, cette nouvelle révolution vient renforcer l'image de club ingérable qui colle à la Roma. Depuis l'arrivée de l'Américain James Pallotta à la tête du club en 2012, la Roma a en effet déjà consumé sept entraîneurs.
 

France tv sport francetvsport