Inter joie eto'o 102010
Les joueurs de l'Inter Milan | AFP

Bol d'air pour l'Inter ?

Publié le , modifié le

En difficulté depuis deux matchs, l'Inter Milan doit se ressaisir à Lecce lors de la 11e journée de Serie A. D'autant que les champions en titre sont plus que jamais sous la menace du cousin du Milan AC, qui reçoit Palerme. La Lazio, toujours leader, a besoin de rebondir à Cesena après sa grosse désillusion dans le derby de Rome (0-2).

L'AC Milan est ouvertement optimiste. Pour l'entraîneur Massimiliano Allegri, la moyenne actuelle de 2 points par matches "pourrait suffire" (pour le titre s'entend). Attention à l'outsider Palerme (8e) et à son meneur argentin Javier Pastore, très en vue depuis le début de la saison. La Roma aussi a retrouvé le sourire. Sa série de trois victoires (en comptant la Ligue des champions), la première de la saison, a éloigné la crise, et la victoire dans le derby dimanche rendu le sourire aux Romains.

L'Inter fatiguée

Ils se prennent à rêver d'un retour identique à celui de la saison dernière, où après un départ raté ils avaient terminé vice-champions, à 2 points de l'Inter. Il faut pour continuer la remontée battre la Fiorentina. Le champion en titre, lui, est fatigué, frappé de blessures (Julio Cesar, Maicon, Walter Samuel, Thiago Silva, Wesley Sneijder...), et reste sur deux résultats inquiétants: une leçon de football et d'engagement à Tottenham en C1 (1-3) et un triste match nul (1-1) à domicile contre Brescia, 17e, obtenu grâce à un penalty généreux. Heureusement pour l'entraîneur Rafael Benitez, Lecce, 18e attaque de Serie A , n'est pas l'adversaire le plus dangereux. Pas plus que Brescia...

La Lazio aussi a subi un coup d'arrêt. Elle a beau râler contre l'arbitrage du derby, elle a été dominée dans le jeu par la Roma dimanche et doit se refaire à Cesena si elle ne veut pas voir sa période faste s'arrêter. La Juventus Turin, 4e à 1 point de l'Inter, monte en régime. Elle vient de prendre 10 points sur 12 possibles et se rend à Brescia en pleine confiance. Naples (5e), avec 18 points comme la Juve, se rend à Cagliari. Juve et Napoli sont tous deux privés de leur atout offensif numéro un, forfait sur blessure: Milos Krasic pour les Turinois, Edinson Cavani pour les Napolitains. A suivre enfin la première sur le banc du nouvel entraîneur du Genoa, Davide Ballardini, qui a remplacé Gian Piero Gasperini, licencié lundi.

AFP