Sulley Muntari
Le milieu de terrain de Pescara, Sulley Muntari | AFP -Adamo Di Loreto

Annulation de la suspension de Muntari qui avait quitté le terrain après des cris racistes

Publié le , modifié le

La suspension, pour un match, du milieu de terrain ghanéen de Pescara Sulley Muntari, sanctionné pour avoir quitté la pelouse de Cagliari dimanche après avoir été la cible de cris racistes, a été annulée, a annoncé ce vendredi la Fédération italienne de football (FIGC). Muntari avait quitté de son plein gré le terrain lors du match opposant les deux équipes de Serie A. Il avait auparavant signalé les cris racistes dont il était victime à l'arbitre, qui lui avait adressé un avertissement. Après être sorti du terrain, le Ghanéen avait reçu un deuxième carton jaune. La sanction a été levée par la commission d'appel de le FIGC vendredi soir. Celle-ci, après s'être entretenue avec l'arbitre Daniele Minelli, a estimé cette affaire comme "particulièrement sensible" avant de prendre sa décision.

Muntari, âgé de 32 ans, pourra donc être aligné contre Crotone dimanche après-midi à domicile. la Ligue n'avait pas sanctionné le club de Cagliari, estimant que les cris racistes avaient été "lancés par environ dix supporters, soit moins de 1% des occupants du secteur".

La FifPro, le syndicat international des joueurs professionnels, avait exhorté les instances italiennes à "enquêter" sur cette affaire et à "prendre des mesures fortes". "La FifPro considère que le carton jaune de Muntari devrait être annulé. Il avait parfaitement raison d'aborder l'arbitre Daniele Minelli (...) pour lui faire part de ses problèmes et pour qu'il cherche une solution", avait-elle estimé.

AFP