Italie - Calciopoli: 5 ans de prison requis contre Luciano Moggi

Publié le , modifié le

Le procureur chargé du "Calciopoli", le scandale de matches truqués ayant éclaboussé le football italien en 2006, a requis mercredi cinq ans de prison à l'encontre de l'ex-directeur général de la Juventus Turin Luciano Moggi, pour son rôle dans cette affaire. M. Moggi est considéré comme le personnage central de ce scandale.

Le procureur a requis des peines de prison de 22 à 24 mois contre les propriétaires de la Fiorentina Andrea et Diego Della Valle ainsi que le président de la Lazio Rome, Claudio Lotito, cinq ans de prison contre l'ancien arbitre Paolo Bergamo et quatre ans et demi pour un autre ex-arbitre Pierluigi Pairetto.
Il a également demandé trois ans et huit mois de prison pour l'ancien directeur sportif de Messine, Mariano Fabiani, et deux ans à l'encontre du président de le Reggina, Pasquale Foti.
Le directeur de l'AC Milan, Leonardo Meani, encourt lui une peine d'un an et demi de prison tandis que quatre ans ont été requis contre le directeur de la Fédération italienne de football, Innocenzo Mazzini.
En Italie, les peines allant jusqu'à deux ans prison ne sont pas effectuées.