Ballon foot
- | FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Indonésie: carton rouge pour deux équipes après cinq buts contre leur camp

Publié le , modifié le

Deux équipes de football en Indonésie ont été disqualifiées de l'épreuve éliminatoire opposant les meilleurs clubs de leur division, après avoir marqué cinq buts contre leur camp pour éviter d'affronter au tour suivant un club apparemment lié à la mafia locale.

Des vidéos diffusées sur internet montrent que les gardiens des deux clubs,  le PSS Sleman et le PSIS Semarang, n'ont pas fait le moindre effort pour  arrêter des ballons qui filaient dans leur but au cours de ce quart de finale, disputé à Yogyakarta, dans le centre de Java, île la plus peuplée d'Indonésie. En conséquence, "les deux clubs ont été disqualifiés de la compétition", a  déclaré mercredi à l'AFP le président du comité de discipline de l'Association  indonésienne de football (PSSI), Hinca Panjaitan, ajoutant qu'une enquête était  en cours "pour trouver les acteurs derrière cette mise en scène".
Le PSIS Semarang a finalement défait le PSS Sleman qui a marqué trois buts  contre son camp dans les trois dernières minutes. Les deux derniers ont été  inscrits par un joueur qui s'appelle Komedi, relève le quotidien Jakarta Globe.
Sur des extraits d'une vidéo, il apparaît clairement que les équipes  n'avaient aucune intention de gagner, restant pour l'essentiel retranchées  chacune dans leur camp à se passer le ballon. Les deux formations cherchaient ainsi à éviter d'affronter en demi-finale  le Pusamania Bornéo FC, club apparemment soutenu par la mafia locale, les  joueurs craignant pour leur sécurité. Lors d'une récente rencontre sur le  terrain de Pusamania, des supporteurs de l'équipe ont agressé l'entraîneur du  club visiteur, Persis. Les visiteurs ont alors quitté précipitamment le terrain  et sont rentrés chez eux en prenant le premier avion, selon le Jakarta Globe.
 Le PSS Sleman et le PSIS Semarang disputaient la phase finale de la  compétition entre ces clubs de première division, juste en dessous de la Super  Ligue. Le vainqueur de cette division sera connu à l'issue de l'épreuve  éliminatoire intervenant après le championnat.

AFP