CSKA
Les supporters du CSKA affrontent la police à Rome, le 17 septembre dernier | ALBERTO PIZZOLI / AFP

Incidents racistes : le CSKA fait appel de la sanction de l'UEFA

Publié le , modifié le

Condamné à disputer ses trois prochains matches européens à huis-clos, le CSKA Moscou a fait appel de la sanction de l'UEFA, qui pointe notamment du doigt "le comportement raciste de supporters".

Outre ces trois matches à huis-clos, le club de la capitale russe a écopé d'une amende de 200.000€ et d'une interdiction de vendre des places à ses supporters pour les rencontres de Ligue des champions jouées à l'extérieur. Contestant les conclusion de l'UEFA, qui évoque des "comportements racistes",  des "incidents en tribune" et "l'allumage et le jet de fumigènes" lors d'un match perdu à Rome (5-1) le 17 septembre, le CSKA a déjà prévenu qu'au "cas où cet appel n'aboutirait pas, nous avons l'intention de saisir le Tribunal arbitral du sport à Lausanne". 

Ce n'est pas la première fois que l'équipe moscovite jouerait à huis-clos cette saison en C1, puisque le CSKA a déjà été défait par le Bayern Munich (0-1), le 30 septembre, dans un stade vide. Cette sanction faisait  suite à des banderoles et emblèmes racistes brandis lors du match (perdu) face au Viktoria Plzen, le 10 décembre dernier. 

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer