Zlatan Ibrahimovic (PSG)
Zlatan Ibrahimovic (PSG) | MARTIN BUREAU / AFP

Ibrahimovic convoqué jeudi

Publié le , modifié le

Le cas de l'attaquant Zlatan Ibrahimovic, accusé par Lyon d'avoir volontairement marché sur le visage de Lovren le 16 décembre, sera jeudi le dossier phare de la commission de discipline et un moment redouté par le Paris SG, après les deux matches de suspension du Suédois en novembre. Lors de la victoire (1-0) contre l'OL, Ibrahimovic avait, dans le cours du jeu, et sans que cette action lors de laquelle il ne cessait de regarder le ballon ne soit sanctionnée par l'arbitre, eu un geste malheureux en piétinant le défenseur croate à la 40e minute. Un geste jugé suffisamment grave par la commission de visionnage pour qu'elle saisisse la commission de discipline.

Après déjà deux matches de suspension pour Ibra suite à son carton rouge le 3 novembre pour un pied haut dans le torse du gardien de Saint-Etienne, le PSG a donc à redouter la sévérité des instances disciplinaires. Pourtant, la Ligue, la présence du meilleur buteur de L1, qui est devenu en cinq mois un pion essentiel de son équipe, n'est pas particulièrement envisagée jeudi pour qu'il donne des explications  Vraisemblablement, le club devrait, comme en novembre, s'en remettre à un membre du club et à l'avocat du joueur pour assurer sa défense.

La véritable interrogation portera sur la nature du geste de l'attaquant parisien et de son intention. Soit il sera considéré comme une faute grossière qui met en danger l'intégrité physique mais qui reste malgré tout  involontaire, soit  il sera jugé comme une brutalité volontaire, ce qui pourrait par conséquence alourdir la peine. C'est cette thèse de l'agression volontaire que vont évidemment défendre les Lyonnais. Dans cette configuration,  le PSG aurait assurément tout à perdre d'une longue suspension de son joueur le plus charismatique. Le verdict de la commission de discipline est donc très attendu.