Guus Hiddink Pays-Bas
Guus Hiddink | AFP - EMMANUEL DUNAND

Guus Hiddink quitte son poste de sélectionneur des Pays-Bas

Publié le , modifié le

La Fédération néerlandaise de football a annoncé que Guus Hiddink n'entraînerait plus la sélection "Oranje" à partir du 1er juillet. Un peu moins d'un an après sa prise de fonction au lendemain du Mondial au Brésil, Hiddink a préféré partir miné par son mauvais début de campagne des éliminatoires de l'Euro 2016.

Hiddink et les Pays-Bas, fin de l'épisode 2. Sélectionneur des Pays-Bas entre 1994 et 1998, Hiddink était revenu à la tête des Oranje après le Mondial 2014. Il prenait alors la suite de Louis Van Gaal qui avait mené les Bataves jusqu'à la troisième place au Brésil. Dix mois plus tard, Hiddink s'en va par la petite porte. C'est par un communiqué que la Fédération néerlandaise a annoncé la fin de la collaboration. "Guus Hiddink et la KNVB ont décidé lundi de mettre fin dès le 1er juillet au contrat du sélectionneur", indiquait le comminiqué. "Le contrat était entré en vigueur le 1er août 2014 et devait courir  jusqu'à la fin de l'Euro 2016 en France", a précisé la KNVB. "Je déplore cette décision", a assuré le directeur du football  professionnel au sein de la fédération, Bert van Oostveen, cité dans le  communiqué. "Malheureusement, les fruits du travail de Guus n'étaient pas immédiatement  visibles par tous: nous remercions Guus pour son engagement", a-t-il ajouté.

Blind pour le remplacer?

Son départ était dans l'air du temps et avait fuité avant l'annonce officielle tombée dans la soirée. Plusieurs journaux néerlandais indiquaient selon des sources anonymes que Danny Blind, l'ancien défenseur de l'Ajax Amsterdam et assistant de Hiddink, le remplacerait "immédiatement". "Les membres du staff technique de l'équipe néerlandaise restent sous  contrat de la KNVB et nous réfléchissons encore au sujet de la personne qui  pourrait reprendre le poste à pourvoir", a indiqué la fédération. Troisième du dernier Mondial, la formation Oranje n'a toujours pas effacé  les doutes quant à ses possibilités de rejoindre l'Euro. Elle est 3e de son groupe, derrière l'Islande et la République Tchèque. "Il avait commencé avec une défaite contre l'Italie et n'a su ramener que  quatre victoires sur les neuf matches joués depuis", a constaté l'agence de presse néerlandaise ANP.