Guardiola: Cruyff "nous a aidés à comprendre le football"

Guardiola: Cruyff "nous a aidés à comprendre le football"

Publié le , modifié le

L'entraîneur du Bayern Munich Pep Guardiola, qui fit partie de la "dream team" du Barça que Johan Cruyff mena à la victoire en Coupe d'Europe en 1992, a fait l'éloge vendredi de celui qui lui a tout appris. "Je ne savais rien du football avant de connaître Cruyff", a raconté Guardiola dans une interview à la radio catalane Rac1. Il m'a protégé à mes débuts comme footballeur. Il me donnait une leçon footballistique sur la façon de me conduire, de garder mes distances avec les médias."

Les conseils de Cruyff le prenaient parfois à contrepied. "A la mi-temps, quand tu jouais mal, tu t'attendais à recevoir un savon et à ce qu'on te dise de redoubler d'efforts. Lui te disais que tu jouais mal parce que tu courais trop, s'est-il souvenu. Il fallait envoyer le ballon où tu voulais qu'il aille, et pas courir derrière lui. Il te disait exactement le contraire de ce que tu avais toujours appris." "Il nous a laissé beaucoup de choses. Nous l'avons tous suivi d'une façon ou d'une autre. Certains comme entraîneurs, d'autres comme directeurs sportifs, d'autres encore comme commentateurs, et ça ce n'est possible que si on t'a donné quelque chose", a poursuivi le Catalan.

"Ce n'est pas un hasard si Andoni Zubizarreta et Txiki Begiristain (deux anciens de la "dream team" qui se sont succédé comme directeurs sportifs du Barça entre 2003 et 2015, ndlr) sont de grands directeurs sportifs. Il nous a aidé à comprendre le football.... Il t'encourageait à suivre ton instinct, ton nez, à prendre des décisions." Pep Guardiola avoue que, quand il est en difficulté, il essaie de se mettre dans la peau de son mentor. "Parfois, je me demande ce que ferait Johan. C'est ce qui m'est arrivé face à la Juventus (en 8e de finale retour de Ligue des champions le 16 mars, ndlr), j'avais déjà la corde au cou, mais nous avons fini par l'emporter." Le Bayern Munich s'est en effet qualifié pour les quarts de finale de la C1 à l'issue une bataille historique contre la Juve. Menés 2-0 jusqu'à la 73e minute, les Munichois se sont finalement imposés 4-2 après prolongation.

AFP