Ligue des champions Barcelone Guardiola
Guardiola, l'entraîneur du Barça exulte | AFP - Lluis Gene

Guardiola: "Arsenal n'a pas aligné trois passes de suite"

Publié le , modifié le

Josep Guardiola, l'entraîneur du FC Barcelone qualifié en quart de finale, a mis l'élimination d'Arsenal sur le compte de la supériorité catalane et le fait que les Gunners n'aient "pas aligné trois passes de suite", plus que sur l'exclusion de l'attaquant Van Persie.

Arsène Wenger s'est plaint de l'exclusion, qu'en pensez-vous ?
"La réalité, c'est qu'ils n'ont pas aligné trois passes de suite, ils n'ont pas tiré au but. Ils ont pourtant des joueurs de classe comme Van Persie, Nasri, Rosicky... C'est parce qu'on a fait un match extraordinaire, on a joué très bien à onze contre onze, et à onze contre dix on a joué encore mieux. Peut-être qu'ils voulaient garder le résultat, je ne sais pas. Mais sa réaction, je peux la comprendre, je suis entraîneur. Je peux entendre les plaintes, mais si un jour on se rencontre autour d'un verre de vin, on pourra parler foot. Je ne sais pas quelle analyse ils vont faire. Il peuvent dire qu'ils sont éliminés parce qu'ils ont joué à 10 contre 11, s'ils croient cela, si c'est leur manière d'analyser, d'accord. Il est arrivé beaucoup de choses au match aller, beaucoup. On a regardé le match, on a vu qu'on avait bien joué mais fait quelques erreurs, on a essayé de les corriger. C'est comme ça que nous, on fonctionne."

Méritiez-vous de l'emporter avec un score plus ample ?
"Beaucoup plus! Mais les occasions, il faut se les créer et il faut les mettre. A la fin, si +Masche+ (Mascherano) n'est pas plus rapide que Bendtner, on est éliminés. En Coupe d'Europe, ça se joue là-dessus aussi."

Qu'est-ce que cela vous fait de vous qualifier pour la troisième fois consécutive pour les quarts de finale ?
"Revenir en quart, c'est fantastique, parce que ça se joue sur des détails. Peu importe qui entraîne, ce qui importe c'est les joueurs et qu'ils y ait de la continuité. Un jour, quand vous passerez en revue les meilleurs buts de Messi, vous n'aurez jamais assez le temps: il en met tellement que cela en devient normal. Andres Iniesta a aussi été très bon, avec cette manière de lever la tête au bon moment."

AFP