Antoine Griezmann célèbre un but en faisant le "Take the L"

Griezmann dans la tourmente après son coup de communication raté

Publié le , modifié le

Antoine Griezmann a choisi une communication millimétrée pour annoncer jeudi soir sur une chaîne payante espagnole sa fidélité à l'Atlético Madrid, dans un tempo qui interpelle, à deux jours de son entrée en Coupe du monde avec les Bleus. 

C'est la chaîne espagnole Cero de Movistar+ qui a eu l'exclusivité. Dans une vidéo diffusée hier après-midi sur le compte Twitter de la chaîne, Antoine Griezmann a lui-même servi de "teasing". "Vous en avez un peu marre des commentaires qui disent que je m'en vais, que je reste, combien ils vont me donner... La vérité, c'est ce que je vais dire maintenant". Ou plutôt à 21h15, le temps de faire monter le suspense. A la fin d'un film de 30 minutes diffusé en prime-time - où le joueur met en scène ses états d'âme, dans sa villa luxueuse de la banlieue de Madrid, chez ses parents en France, avec sa fille, avec ses chevaux,... -,  Grizou a fini par lâcher le tant attendu "J'ai décidé de rester". Autant d'attente pour... une quasi non-information. 

Une fois la décision digérée - car voilà plusieurs semaines que le joueur laissait planer le suspense - le recul aide finalement à y voir plus clair. Tout ça n'est qu'un énorme coup de communication. A l'origine de cette mise en scène : Gérard Piqué. La société du défenseur barcelonais, Kosmos, a produit le fameux documentaire diffusé ce jeudi soir par la chaîne espagnole. Ensuite, Griezmann, qui maîtrise son image comme personne, n'a plus qu'à faire le reste. Tout cela est donc savamment orchestré.

"Il est dans une logique de marque personnelle"

"On n'est presque plus dans le sport. On a basculé dans l'entertainment en utilisant les mêmes codes qu'un Star Wars", ironise le directeur général de l'agence de conseil et communication Sport Market, Bruno Bianzina. "Il est dans une logique de marque personnelle, il donne le plus d'exposition possible à la marque Griezmann".  La marque Griezmann se vend en tout cas déjà très bien. Dans le magazine Forbes France sorti mercredi, il est en tête des joueurs français les plus rentables, avec un salaire annuel estimé à 10 millions d'euros, et des revenus publicitaires évalués à 3 millions d'euros, dont une marque de rasoir, un shampoing anti-pelliculaire et une collaboration avec le groupe produisant le jeu vidéo de la Fifa.

Le joueur avait assuré mardi en Russie que "la décision (sur son avenir) a été prise" mais que ce n'était "pas le moment ni l'endroit pour le dire". L'annonce, déjà enregistrée avant son départ pour la Russie, est tombée deux jours plus tard. Griezmann tient ainsi un engagement, celui de régler son avenir avant son début au Mondial. Il donne aussi un gage de fidélité à son club. 

Une annonce à deux jours du 1e match des Bleus

Mais "ce téléscopage est assez incroyable", estime le directeur général de Sport Market. "Avoir cette démarche de storytelling personnel dans un moment qui devrait être 100% concentré sur le collectif de l'équipe de France, c'est un peu dissonant". Dans la bande annonce, le mot-clé #LaDecision est mis en valeur. Une référence au basketteur américain de légende, LeBron James, qui avait annoncé en 2010, dans une émission spéciale sur ESPN son départ des Cavaliers de Cleveland pour Miami Heat. A l'époque, cette méthode avait été sévèrement critiquée.

Le gros problème, c'est que notre Grizou nationale ne s'est pas fait que des amis en se mettant en avant de la sorte. Sur les réseaux sociaux, les internautes n'ont pas hésité à dénoncer sa manière peu conventionnelle d'annoncer son choix. Et certains spécialistes du ballon rond n'ont pas non plus gardé leur langue dans leur poche. A commencer pa r le sulfureux Pierre Ménès qui s'est empressé de twitter : "Donc Griezmann annonce son choix ce soir à l'issue d'un documentaire de 52 minutes produit par Pique. A deux jours du 1er Match. Ca ne choque que moi ?". Bad buzz pour l'attaquant de l'Atlético qui semble s'être mis pas mal de personnes à dos. Mais peut-être a t-il une autre nouvelle bonne idée pour se rattraper ? 

Avec l'AFP

Pour en savoir plus : 

 Antoine Griezmann reste à l'Atlético Madrid

Chloé Joudrier