Gold Cup : La Martinique proche de l'exploit contre les Etats-Unis

Gold Cup : La Martinique proche de l'exploit contre les Etats-Unis

Publié le , modifié le

La Martinique est passée tout proche de l'exploit contre les Etats-Unis lors de la 2e journée de Gold Cup. Les ultramarins se sont inclinés 3-2 après être revenus d'un déficit de deux buts.

La Martinique a fait douter mercredi les Etats-Unis qui se sont difficilement imposés 3 à 2 dans le cadre de la 2e journée du groupe B de la Gold Cup, la compétition-phare de la Concacaf. Même sans ses cadres, laissés au repos pour cette édition 2017, "Team USA" vise le titre, mais la Martinique, victorieuse du Nicaragua (2-0) pour son premier match, lui a posé bien des problèmes.  Elle s'est offerte l'occasion de but la plus nette en première période en frappant le poteau par Kevin Parsemain (33e).

De retour des vestiaires, les Etats-Unis, tenus en échec par le Panama (1-1) samedi, ont trouvé l'ouverture par Omar Gonzalez (53), avant que Jordan Morris ne double la mise (64). Mais la Martinique n'a pas abdiqué et aussitôt réagi grâce à un doublé de Parsemain (66, 75). L'espoir a été courte durée, puisque Morris a offert la victoire à son équipe sur l'action suivante (76) en reprenant à bout portant un centre de Gyasi Zardes.

"On s'est compliqué la tâche, il y a beaucoup de choses qu'on peut et qu'on devra mieux faire", a admis Gonzalez. "Il faut tirer notre chapeau à la Martinique, mais on a bien joué, ce tournoi est pour nous l'occasion de passer en revue des joueurs qu'on utilise peu", a expliqué Bruce Arena, le sélectionneur des Etats-Unis. Dans l'autre rencontre de la journée, le Panama est venu à bout (2-1) du Nicaragua qui avait ouvert la marque à la 49e minute par Carlos Chavarria. Mais le Panama a aussitôt répliqué par Ismael Diaz (50), puis a pris l'avantage sept minutes plus tard grâce à Gabriel Torres.

Avec quatre points chacun, le Panama et les Etats-Unis sont bien partis pour disputer les quarts de finale, tout comme la Martinique (3e, 3 pts) qui peut finir parmi les deux meilleurs 2e avec un nul contre le Panama dimanche, voire terminer à l'une des deux premières places en cas de victoire.

AFP