Girard reconnaît le doigt d'honneur et le regrette

Publié le , modifié le

Deux jours après le match nul (2-2) conquis par Montpellier à Schalke 04, René Girard est revenu sur les tensions de bord de touche: "Je ne regrette pas sur le fond, mais sur la forme, ce que j'ai pu dire ou faire. Ce n'est pas un geste à faire sur un terrain de football même si cela est un geste spontané", a-t-il déclaré, reconnaissant implicitement l'avoir commis. L'UEFA a ouvert une procédure disciplinaire à son encontre pour "comportement incorrect".