Gignac "pas rancunier" est "remonté comme une pendule"

Publié le , modifié le

L'attaquant international de Marseille André-Pierre Gignac a assuré mardi ne pas être "rancunier" après l'épisode de son transfert avorté en Angleterre, souhaité par ses dirigeants, affirmant qu'il était revenu "remonté comme une pendule" avec la ferme intention de s'imposer comme titulaire.

"J'ai été forcément un peu surpris (d'être convié à trouver un club en toute fin de mercato, ndlr). L'objectif était de revenir après la trêve internationale. Le staff m'avait dit d'être patient, le temps de revenir à mon meilleur niveau. (...) C'est une histoire oubliée, je ne suis pas rancunier. Je n'étais pas parti pour partir. L'OM est mon club et j'avais dit la saison dernière que je ne partirai pas sur un échec", a déclaré Gignac devant la presse.

Julien Lamotte