Gervais Martel de nouveau entendu par la police

Publié le , modifié le

Le président du RC Lens (L2) Gervais Martel était de nouveau entendu sous le régime de la garde à vue dans le cadre d'une enquête menée par la brigade financière de Lille, a-t-on appris de source policière.

Selon L'Equipe, les enquêteurs souhaitent interroger M. Martel sur un prêt d'environ quatre millions d'euros, qu'il aurait reçu de la part de deux entreprises de BTP en échange d'un accord sous seing privé leur donnant priorité pour la rénovation du stade Bollaert.

En plus du dirigeant du RC Lens, huit autres personnes - l'épouse de M.  Martel, l'ancien directeur général du RC Lens, trois dirigeants d'une  entreprise de BTP et trois autres d'une entreprise de construction - ont également été convoquées par la police lundi matin, ajoute le quotidien sportif.

Gervais Martel avait déjà été convoqué une première fois le 17 novembre  dans les locaux du commissariat d'Avion (Pas-de-Calais) dans le cadre de cette  enquête. Il avait été entendu pendant quatre heures avant d'être relâché et une  perquisition avait alors été menée au stade Bollaert, où M. Martel a ses  bureaux.

Gilles Gaillard