Gerard Lopez (Lille) officialise le rachat du club belge de Mouscron

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Gerard Lopez.
Gerard Lopez. | NICOLAS MAETERLINCK / BELGA MAG / Belga via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'homme d'affaires hispano-luxembourgeois Gerard Lopez, déjà propriétaire de Lille (Ligue 1), a annoncé samedi avoir racheté le club de Mouscron, qui évolue en D1 belge.

Lors d'une conférence de presse organisée au Stade du Canonnier, juste avant la rencontre amicale entre le LOSC et le Royal Excel Mouscron, Gerard Lopez a officialisé le rachat du club belge de Mouscron. "Ce n'est pas le Losc qui a acheté Mouscron, c'est une de mes sociétés. C'est moi qui ai repris le club (...) Ça ne veut pas dire que Mouscron est un club satellite du Losc, c'est pour ça que c'est moi qui ai acheté", a souligné le dirigeant lillois.

Une opération à 15 millions d'euros

Ce partenariat va notamment permettre au club nordiste de pouvoir prêter à son homologue belge ses jeunes pousses prometteuses qui ne s'éloigneront pas beaucoup du Domaine de Luchin puisque Mouscron se situe à seulement 20 kilomètres de Lille. "Le LOSC investit beaucoup dans des jeunes joueurs de talent de 17 à 21 ans mais on a cette problématique en France de ne pas avoir de réserve professionnelle. Mouscron nous permet de mettre à disposition du club des joueurs d'un certain niveau et c'est ce qui intéresse le LOSC. En parallèle, j'aimerais que Mouscron devienne la plateforme en Belgique qui permet d'attirer des jeunes joueurs belges", a expliqué le dirigeant lillois.

Une source proche du dossier a indiqué à l'AFP que Gerard Lopez avait déboursé 15 millions d'euros dans cette opération : 5 pour racheter le club, détenu à 90% par le Thaïlandais Pairoj Piempongsant, et 10 autres qui seront injectés dans le budget. "Il y a une histoire commune entre le Losc et Mouscron qui a été positive. Aujourd'hui elle prend une autre tournure", a affirmé Lopez en référence à la période 2011-2015, quand le club lillois était actionnaire majoritaire du club belge. Les Dogues avaient dû se séparer de Mouscron en 2015 afin de permettre à l'homme d'affaires belge Marc Coucke, déjà propriétaire du club de 1re division d'Ostende, d'entrer au capital du LOSC.

AFP