Barcelone Real Sociedad Andres Iniesta Lionel Messi de dos joie 12 2010
Andres Iniesta et Lionel Messi (FC Barcelone) | AFP - Lluis Gene

Gare au Barça !

Publié le , modifié le

Auteur d'un nul à domicile face au Milan AC lors de la 1ère journée, le FC Barcelone voudra faire oublier sa contre-performance en allant battre le Bate Borisov, mercredi, à Minsk, lors de la 2e journée de la Ligue des Champions. Toujours dans le groupe H, les Milanais accueilleront les Tchèques de Viktoria Plzen. En Espagne, pour le compte du groupe E, le FC Valence sera aux prises avec Chelsea. Le Bayer Leverkusen affrontera, lui, les Belges du Racing Genk.

Rien de plus dangereux qu'un animal blessé ! Si les Biélorusses du Bate Borisov ne le savent pas encore, ils pourraient bien l'apprendre à leurs dépens, mercredi, à l'occasion de la 2e journée de la Ligue des Champions. Ils s'apprêtent en effet à accueillir, à Minsk, une équipe du Barça remontée comme une pendule après le nul accroché face à l'AC Milan le 13 septembre dernier (1-1). Les Blaugranas n'auront donc qu'un objectif : se relancer, faire oublier leur contre-performance face aux Italiens et accessoirement prendre la tête du leur groupe (H). Dans ces conditions, l'addition pourrait bien être salée pour les Biélorusses. Le week-end passé, les Barcelonais se sont facilement imposés à domicile devant l’Atlético Madrid sur le score de 5 buts à 0 avec encore un festival offensif de Lionel Messi, auteur d’un triplé. Le deuxième depuis le début de la saison après celui face à Osasuna (8-0). Reste que si le Barça cartonne à domicile (5 victoires et 1 nul en 6 matches), en déplacement, les choses se compliquent un peu. Les hommes de Pepe Guardiola restent en effet sur trois nuls. Mais pas de panique ! A domicile, les Biélorusses ont réalisé des prestations assez moyennes avec 3 nuls sur leurs 4 derniers matchs. L'armada offensive catalane, grande pourvoyeuse de buts, devrait faire le reste.

Toujours dans le groupe H, le Milan AC, à la lutte avec le Barça pour la place de leader du groupe, reçoit le Viktoria Plzen, champion de République Tchèque en titre. Un peu poussifs en championnat (deux défaites, un nul et une victoire), les Milanais voudront à tout prix se rassurer. A cette occasion, San Siro devrait retrouver son attaquant vedette, Zlatan Ibrahimovic, absent depuis deux semaines en raison d'une blessure aux adducteurs. Massimilano Allegri devra toutefois encore se passer des services des Brésiliens Pato et Robinho (blessés), et de "Pippo" Inzaghi, pas inscrit sur la liste pour la C1. Ces absences ne devraient néanmoins pas peser trop lourds dans la balance face à un collectif tchèque qui participe là à sa première Ligue des Champions et devrait donc être légitimement intimidé.

Dans le groupe E, c'est un choc au sommet, entre Valence et Chelsea, qui attend les spectateurs de la Mestalla. Les Espagnols ont plutôt mal débuter la compétition en concédant un match nul en Belgique, à Genk (0-0). Les Blues ont pour leur part rempli leur contrat en battant le Bayern Leverkusen (2-0). La pression sera donc sur les épaules des locaux pour qui la victoire est impérative. Malheureusement pour eux, la période n'est pas très prolifique. Pour preuve, les résultats en championnats où les troupes d'Unai Emery restent sur un nul et une défaite. De son côté, Chelsea s'est donné un bon "coup de boost" grâce à sa franche victoire sur Swansea City, samedi dernier, en Premier League (4-1). En cas de succès, le club anglais ferait un grand pas vers la qualification. 

Dans les autres rencontres de la soirée, le Bayer Leverkusen tentera d'obtenir une victoire en Belgique, face au Racing Genk (Gr.E). Le FC Porto ira défier le Zénith Saint-Pétersbourg tandis que les chypriotes de l'Apoel Nicosie, vainqueurs des Russes lors de la 1ère journée, se rendront sur la pelouse des Ukrainiens du Chakhtior Donetsk avec la ferme intention de poursuivre sur sa lancée (Gr.G).

Isabelle Trancoën