France-Suède en barrage qualificatif de l'Euro Espoirs

France-Suède en barrage qualificatif de l'Euro Espoirs

Publié le , modifié le

L'équipe de France Espoirs affrontera la Suède en barrage pour l'Euro-2015 après avoir échoué à ce stade il y a deux ans contre la Norvège, avec l'affaire de la virée nocturne en prime.

L'objectif principal reste la participation à un Championnat d'Europe que  les Bleuets n'ont plus vu depuis 2006 (demi-finale), soit quatre échecs  consécutifs. L'Euro-2015 est cependant d'autant plus crucial qu'il qualifie les  quatre demi-finalistes aux Jeux olympiques de Rio l'an suivant. Mais Prague et Rio passent donc d'abord par la Suède pour les Français, qui  étaient dotés du statut de tête de série comme la plupart des premiers de  groupes et s'appuient sur une partie des champions du monde des moins de 20 ans  l'année dernière entraînés par Pierre Mankowski.

"On préférait éviter l'Ukraine et les Pays-Bas, c'est chose faite, a  commenté auprès de l'AFP le sélectionneur Pierre Mankowski. Mais la Suède a  fini première d'un groupe très relevé, avec la Grèce, la Turquie et la Pologne,  ce qui prouve la valeur de cette équipe". Dans son groupe, la Suède a effectivement remporté une lutte serrée avec 16  points devant la Grèce (15), la Pologne (15) et la Turquie (13). Ce fut beaucoup plus simple pour les Français, auteurs d'une série de sept  victoires ponctuée par un nul lundi dernier contre l'Islande (1-1). Ils avaient  assuré leur qualification la semaine dernière en s'imposant 5-1 au Kazakhstan.

Digne, Varane, Pogba ?

"On a le premier match à la maison (8 octobre, retour le 14), ce qui n'est  pas un avantage", a aussi remarqué le sélectionneur à propos du match aller,  qui se disputera selon lui à Caen ou au Mans.     Lors de leur précédent barrage, en octobre 2012, les Bleuets l'avaient  emporté 1-0 au Havre contre la Norvège avant de se faire éliminer au retour  (3-5). En marge de ces rencontres avait éclaté la fameuse affaire de la virée  nocturne de cinq joueurs (Mvila, Griezmann, Ben Yedder, Mavinga et Niang), qui  avaient écopé de peines de suspension.

Mvila, déjà international A, avait été rappelé pour donner un coup de main  chez les Espoirs. Trois joueurs pourraient faire l'objet d'un tel rappel en  théorie: Digne, Varane et Pogba. "Pour l'instant, ce n'est pas le sujet, a  éludé Pierre Mankowski. Il n'y a rien à exclure, il faut bien réfléchir. Avec  Didier Deschamps, on en a déjà parlé, on va en reparler". Les Bleus de Deschamps, condamnés aux matches amicaux jusqu'à l'Euro-2016 à  domicile, ont deux rendez-vous à leur programme autour des mêmes dates, un  France-Portugal le 11 octobre et un Arménie-France le 14. Successeur de Willy Sagnol en juin à la tête des Espoirs, Pierre Mankowski  sait qu'avec ou sans renfort, les Bleuets doivent de toute façon enfin franchir  ces barrages sur lesquels ils ont buté trois fois, outre une élimination dès  les qualifications.

Dans les autre barrages, l'Espagne double tenante du titre sera opposée à  la Serbie, avec l'avantage de recevoir au retour. Les sept barragistes vainqueurs rejoindront en phase finale l'équipe de la  République tchèque, qualifiée d'office en tant que pays hôte. Le tirage au sort  de la phase finale se tiendra le 6 novembre à Prague, afin de déterminer les  deux groupes de quatre du tournoi disputé dans trois villes tchèques du 17 au  30 juin 2015.

Barrages (8 et 14 octobre):

    Slovaquie-Italie
    France-Suède
    Danemark-Islande
    Angleterre-Croatie
    Pays-Bas-Portugal
    Ukraine-Allemagne
    Serbie-Espagne

AFP