France – Pays de Galles : le jeu, l’enjeu numéro 1 des Bleus

France – Pays de Galles : le jeu, l’enjeu numéro 1 des Bleus

Publié le , modifié le

Ce vendredi, l’équipe de France reçoit le Pays de Galles, pour le premier de ses deux matches amicaux prévus cette semaine (21 heures au Stade de France). L’objectif premier de ces rencontres ? Retrouver un jeu de qualité, et permettre à certains joueurs de trouver leur place dans l’ossature bleue, à quelques mois de la Coupe du monde.

Si l’on mettait sur un même terrain tous les blessés de l’équipe de France, cela donnerait un onze avec une sacrée allure. Aux forfaits de Mendy, Dembélé et Pogba se sont ajoutées les absences de N’Golo Kanté, Lloris, Payet, Lemar… L’occasion pour Didier Deschamps de (re)donner sa chance à plusieurs joueurs. Les deux nouveaux de la liste, Steven N’Zonzi et Benjamin Pavard, ont ainsi un coup à jouer pour leur première sélection. En attaque Anthony Martial et Nabil Fékir, tous deux de retour chez les Bleus, doivent prouver qu’ils peuvent prétendre à être du voyage en Russie en juillet prochain. Si le jeune attaquant de Manchester United devrait être titularisé à la place de Coman, qui n’a été ménagé à l’entraînement cette semaine, ce ne devrait pas être le cas du capitaine lyonnais, pourtant très en forme actuellement.

En conférence de presse à Clairefontaine, Didier Deschamps a confirmé son envie de voir son effectif tourner, avant de faire réellement des choix : « Je n’ai pas à trouver un onze. La vérité d’aujourd’hui ne sera pas forcément celle du mois de mai (…) Je vais avoir la possibilité de voir différentes associations et donner du temps de jeu au maximum de joueurs possible (…) Je vais donner du temps de jeu à la très grande majorité des joueurs ».

La victoire... et la manière

L’équipe de France va donc recevoir pour ce premier match amical une équipe du Pays de Galles orpheline de son meilleur joueur, Gareth Bale. L’attaquant, de retour de blessure, est en effet resté à Madrid. Les Gallois, non-qualifiés pour la Coupe du monde, vont malgré tout tenter de piéger les coéquipiers d’Antoine Griezmann, dans un Stade de France qui n’affiche pas complet (environ 50 000 spectateurs sont attendus).

L’autre enjeu de cette rencontre se trouve au niveau… du jeu, et de la qualité développée par l’équipe qui est sur le terrain. Irréguliers dans leur campagne de qualifications, les hommes de Didier Deschamps se sont montrés capables du meilleur… comme du pire. De quoi inquiéter légèrement à quelques mois seulement de la Coupe du monde. Aux victoires, les Bleus vont désormais devoir y ajouter la manière. Histoire d’entamer la route vers la Russie sous les meilleurs auspices.

francetv sport @francetvsport