Ribéry - Malouda - Croatie 2011
Franck Ribéry et Florent Malouda | AFP - FRANCK FIFE

France - Croatie : les raisons de douter

Publié le , modifié le

Si les principaux intéressés qualifient leur match "d'encourageant" (Nasri) ou de "moins laborieux" (Blanc) que face au Luxembourg, force est de constater que cette équipe de France a déplu lors de ses deux sorties. Certes, le groupe semble se dessiner mais certains joueurs sont encore très discutables à leur poste : Malouda et Gourcuff en tête.

Le cas Malouda : la rupture

Encore passé à travers ! L'ailier de Chelsea a une fois de plus déçu en équipe de France. Un match sans relief, indigne d'un joueur de son niveau, et qui suscite de nombreuses interrogations quant à son avenir avec les Bleus. Déchet technique et série de fautes, pas grand chose à sauver de son match. Si ce n'est qu'il a été meilleur que face au Luxembourg…Une maigre consolation. "Mon match ? Je pense que je vais arrêter de faire des commentaires, a-t-il partagé à l'issue de la rencontre. Je vous laisse faire ces commentaires". Il a certainement raison. Parallèlement, la performance convaincante de Franck Ribéry, très remuant durant sa demi-heure de jeu, risque de l'évincer directement. Perturbé par quelques sifflets, le Bavarois a montré une grande envie de créer la différence. Incomparable avec son homologue des Blues.

Réveillère / Sagna : à qui la place de titulaire ?

Un motif d'interrogation supplémentaire pour Laurent Blanc. Auteur d'un match très appliqué, l'arrière lyonnais a démontré qu'il pouvait prétendre à une place de titulaire dans cet effectif. Propre dans ses interventions, il compense son déficit de vitesse par rapport à Sagna grâce à une plus grande précision technique. Si la charnière Rami/Mexès parait indiscutable, les postes sur les ailes posent encore problème. La même question pourrait se poser entre Clichy, Evra et Abidal (lorsqu'il sera rétabli).

Qui pour suppléer Benzema ?

A l'aise techniquement, malgré un raté incroyable en première période (37e), l'avant-centre du Real Madrid a porté l'attaque française à bout de bras. Sa sortie à la 75e min, remplacé par Kevin Gameiro, a pourtant montré le manque de densité à son poste. Guillaume Hoarau, l'un des trois seuls joueurs à ne pas être entré sur la pelouse au cours des deux derniers matchs, semble loin du compte. Loïc Rémy, qui a fait son apparition en fin de match, a raté la plus belle occasion française à la 84e min. Actuellement, Benzema est le seul joueur des Bleus à ne pas avoir de remplaçant au niveau.

Où placer Yoann Gourcuff ?

Aux côtés de Samir Nasri, face au Luxembourg, le milieu de terrain lyonnais a offert une prestation des plus moyennes. La seule satisfaction de son match ayant été son but en fin de rencontre. Plus en retrait sur le terrain que le meneur d'Arsenal, il avait été en difficulté pour trouver sa place. Individuellement, ses tords restent les mêmes : ralentir le jeu et manquer de confiance. Comparativement, ses quelques minutes sur la pelouse du Stade de France face à la Croatie ont été plus encourageantes. A l'inverse de ses coéquipiers il a pris ses responsabilités en tentant sa chance à l'entrée de la surface et a assuré ses coups de pied arrêtés.