Manchester City s'accroche dans la course au titre
Manchester City s'accroche dans la course au titre |

Football - Premier League : Manchester City rebondit à Southampton (3-1)

Publié le , modifié le

Après la démonstration de Liverpool samedi face à Arsenal, les hommes de Pep Guardiola ont dominé Southampton grâce à David Silva et Kun Aguero. Les Citizens reviennent à sept points des Reds, alors que Southampton s'enlise dans le bas du classement.

Sur une saison longue de plus de huit mois et quarante matchs, on serait tenté de dire qu'il y a toujours de la place pour se rattraper. Pourtant, il existe quelques moments charnières, et il est possible que cette fin décembre en soit un pour la course au titre. Tottenham a flanché hier. Liverpool a flambé. City se devait de rester au contact. Mathématiquement, mais aussi mentalement. Les hommes de Pep Guardiola ont répondu présent, au cours d'un match maîtrisé de bout en bout, face à un adversaire très friable, comme le témoigne le carton rouge reçu par le capitaine et buteur Pierre Emile Hojgjerg à quelques minutes de la fin. 

City bien aidé par la défense désastreuse des Saints

Si David Silva a, comme à son habitude, peaufiné sa finition, l'ouverture du score est à l'image du match de Southampton en défense. Sur un débordement de Bernardo Silva, puis un centre en retrait parfait, David Silva se retrouve absolument seul au second poteau. De même, le troisième but citizen (45e+3) part d'un centre de Zinchenko, esseulé sur le côté gauche. Sergio Aguero reprend le ballon d'une tête smashée, pas si bien placée que cela ; mais McCarthy n'a pas eu la main assez ferme. 3-1 à la pause : Manchester City n'avait plus qu'à gérer en deuxième période, et c'est ce qu'ils ont fait. Avec à peu près 80% de possession, ils n'ont eu qu'à observer l'effondrement de leur adversaire, matérialisée par l'expulsion du buteur Hojbjerg après un tacle dangereux sur les tibias de Fernandinho (85e). 

Après cette victoire limpide, Pep Guardiola peut se concentrer sur ce son prochain match : le 3 janvier, face à Liverpool. Ce ne sera, à coup sûr, pas la même histoire.