Football : Marco Van Basten pousse en faveur de l'abolition de la règle du hors-jeu

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Marco Van Basten
Après un bref cursus d'entraîneur, Marco Van Basten a travaillé en coordination avec la Fifa entre 2016 et 2018. | Guido Kirchner / DPA via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Dans une interview accordée à Sky Sports, la légende néerlandaise Marco Van Basten s'est prononcé en faveur de l'abolition de la règle du hors-jeu. D'après l'ancien buteur de l'Ajax et de Milan, le football ne tirerait que des bénéfices à faire sans celle qui ne cesse de provoquer des polémiques.

"Je suis convaincu que ce n'est pas une bonne règle. Le football est un jeu fantastique mais je pense qu'il s'en tirerait mieux sans le hors-jeu", a lâché Marco Van Basten dans les colonnes de Sky Sports ce mercredi 24 mars. De sa position d'ancien joueur, entraîneur et cadre de la Fifa, le buteur néerlandais estime qu'il faut agir pour que le football emprunte un virage vers plus de spectacle et moins de temps perdu.

Plus de spectacle, moins de temps perdu

"Si vous regardez le nombre de fois que les gens perdent du temps, en plus des touches et des blessures, ça fait partie de ce que les spectateurs ne veulent pas voir. On doit faire quelque chose. Les gens veulent de l'action. Il y a tellement de situations où rien ne se passe. Ce n'est pas bon pour le jeu", a-t-il développé. Pour lui, le football doit suivre les exemples d'autres sports comme le hockey sur gazon qui l'a supprimé entièrement en 1998.

En réalité, le triple Ballon d'or (1988, 1989 et 1992) avait déjà appelé de ses voeux une transformation des règles du football en janvier 2017 dans les colonnes de Bild. "Aujourd’hui, le football ressemble de plus en plus au handball, avec des équipes qui installent une muraille devant leur surface de réparation. Sans la règle du hors-jeu, il y aurait plus de possibilités pour les attaquants et plus de buts. Dans le hockey sur gazon, le hors-jeu a été aboli et ça n’a pas posé de problème", disait-il déjà dans le quotidien allemand.

A l'époque, l'entraîneur français Christian Gourcuff avait qualifié cette idée de "connerie incommensurable". "Le hors-jeu, c’est la manifestation de l’intelligence et du jeu collectif. C’est une règle fondamentale. Si on n’a pas compris ça, on n’a rien compris au foot", avait-il rétorqué en conférence de presse alors qu'il était coach de Rennes. Ce dernier fait partie de ceux pour qui le football sans hors-jeu deviendrait une gigantesque mêlée dans la surface d'une équipe.

La réussite du hockey ou le risque de la grande bouillie ?

Cette conséquence, Van Basten estime l'avoir déjà identifiée, mais pour lui, elle ne serait pas rédhibitoire. "Les équipes trouveraient une manière de jouer sans le hors-jeu. La défense serait plus reculée. Si les 18 mètres deviennent une mêlée où le gardien est incapable de voir quoi que ce soit, les équipes comprendront qu'envoyer tous les joueurs dans la boîte n'est pas une solution", argumente-t-il en s'appuyant sur l'intelligence adaptative des équipes.

à voir aussi Van Basten  voudrait abolir le hors-jeu et la prolongation Van Basten voudrait abolir le hors-jeu et la prolongation

D'après lui, le football serait plus intéressant car défendre serait plus difficile et les joueurs en possession du ballon auraient plus d'options sur un terrain où les blocs seraient forcément moins compacts. A son crédit, ce changement avait fini par être digéré par les joueurs de hockey sur gazon après une période d'adaptation. Mais, l'argument est assez ironique quand on sait qu'il vient de l'attaquant d'une équipe comme l'AC Milan, qui a dominé le début des années 90 en s'appuyant sur le piège du hors-jeu.