Football - Le dimanche des Bleus : Mandanda plombe l'OM

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Steve Mandanda et Adil Rami
Steve Mandanda et Adil Rami | AFP

Le gardien Steve Mandanda a été l'un des principaux responsables de la déroute de Marseille à Lille (3-0), en provoquant le pénalty qui a conduit à l'ouverture du score lilloise, dimanche en clôture de la 8e journée de Ligue 1.

• Une étoile *

Titularisé au poste de meneur de jeu plutôt que sur le côté, Florian Thauvin n'a pu empêcher la défaite 3-0 de Marseille à Lille. Copieusement sifflé, il a manqué de réussite offensivement, ratant notamment une reprise de volée seul dans la surface à la 67e minute. Il est cependant l'un des seuls à avoir mis de la vie dans une attaque grippée, qui s'est contentée de quelques contre-attaques.

Remplaçant surprise au coup d'envoi, Dimitri  Payet est entré en jeu à la 67e minute, après l'ouverture du score lilloise. Auteur de quelques jolies passes en profondeur sur ses premières touches de balle, il a ensuite subi le coup d'accélérateur du Losc sans parvenir à apporter sa qualité technique au milieu de terrain.

• Zéro étoile

Dans les buts, Steve Mandanda a vécu une soirée assez tranquille jusqu'à la 63e minute. Mais défié en un contre un par Nicolas Pépé, il a percuté l'attaquant lillois et concédé un penalty sur lequel il est resté trop court. Parti du bon côté, il n'a pu qu'effleurer le deuxième penalty du match, converti par Jonathan Bamba à la 86e minute. Il est à nouveau trompé par Bamba trois minutes plus tard, éliminé par le centre en retrait de Fodé Ballo-Touré.

AFP