Football : El-Hadary, le plus vieux joueur de l'histoire du Mondial, prend sa retraite internationale

Publié le , modifié le

Auteur·e : Clément Pons
Essam El-Hadary ne sera plus le portier des Pharaons.

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le portier égyptien Essam El-Hadary, qui est devenu en Russie le plus vieux joueur à disputer un match en Coupe du monde, a annoncé qu'il prenait sa retraite internationale et ne jouerait donc plus pour les Pharaons. "Après 22 ans, quatre mois et 12 jour, c'est le meilleur moment pour raccrocher les gants" a expliqué le gardien de 45 ans sur son compte Facebook.

Avec son match face à l'Arabie Saoudite lors de la troisième journée de phase de groupes, lors du Mondial 2018, Essam El-Hadary était entré dans la légende en battant le record de longévité que détenait le Colombien Faryd Mondragon, qui avait disputé un match lors de la Coupe du monde brésilienne en 2014 alors qu'il était âgé de 43 ans et trois jours. L'Egyptien avait 45 ans et cinq mois en juin dernier.

159 sélections avec les Pharaons

Sa première sélection avec son pays remontait à 1996. Depuis, il a ajouté 158 autres matchs avec les Pharaons. Entre 2006 et 2010 il a remporté trois éditions consécutives de la Coupe d'Afrique des nations. Son palmarès en club : neuf ligues et trois coupes d'Egypte, quatre Ligues des champions africaine, trois supercoupes d'Afrique et deux supercoupes arabes.

Un record qui aurait pu se briser en 2013

Le record de longévité battu cet été par El-Hadary aurait pu s'effondrer en 2013, au moment où l'Américain Bob Bradley avait pris les rênes de la sélection. Celui-ci avait opté pour un portier plus jeune et El-Hadary avait alors décidé de raccrocher avec les Pharaons. C'était sans compter la fin de l'aventure très rapide de Bradley avec l'Egypte. Hector Cuper a repris les rênes et réintégré le gardien de but, lui donnant par la même occasion le brassard de capitaine.