Football : Des remplacements pour commotion testés lors des JO de Tokyo

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Edinson Cavani remplace Mauro Icardi (PSG) lors du match de Ligue des champions contre Bruges
Edinson Cavani remplace Mauro Icardi (PSG) lors du match de Ligue des champions contre Bruges | PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Board, qui régit les règles du football, a annoncé la mise en place d'un test de remplacement pour commotion lors de la compétition de football des prochains Jeux Olympiques de Tokyo. Cette disposition se calque sur le modèle appliqué depuis déjà plusieurs saisons au rugby.

Des remplacements en cas de commotion seront testés lors du tournoi olympique de football des JO de Tokyo, a annoncé samedi l'International Board (Ifab), garant des lois du jeu, lors de son assemblée annuelle à Belfast.

L'Ifab a annoncé dans un communiqué avoir "accepté de mettre en place un protocole qui sera utilisé pour les essais de remplacement pour commotion", un sujet majeur d'inquiétude pour la santé des joueurs. L'Ifab a toutefois réitéré que "davantage de recherches seront nécessaires avant de proposer une modification des lois du jeu".

"La FIFA s'est montrée particulièrement intéressée pour effectuer un essai lors des tournois de football masculin et féminin lors des Jeux Olympiques de juillet 2020, alors que d'autres compétitions pourront aussi prendre part à ces essais", poursuit le communiqué.

Les remplacements temporaires ou définitifs ont déjà été introduits au rugby mais un nombre croissant d'acteurs en réclamaient aussi pour le football.

"S'il y a le moindre doute, il faut garder le joueur hors du terrain, et le coach doit avoir une autre possibilité et savoir qu'il peut faire un remplacement de plus", a souligné le président de la FIFA Gianni Infantino, qui assistait à l'AG de l'Ifab. "Nous avons été souvent critiqués pour notre lenteur (sur ce sujet), maintenant nous avançons, nous faisons des essais et on verra".

Le hors-jeu repensé en faveur de l'attaque ?

L'Ifab s'est également dit prêt à revoir les règles du hors-jeu "pour favoriser l'esprit du jeu offensif", après les récriminations quasi-hebdomadaires dans le championnat anglais où plusieurs buts ont été annulés pour des décalages infimes détectés par la VAR.

L'assemblée générale du Board va mener des consultations avec tous les acteurs, son groupe de conseillers techniques et le groupe des conseillers sur le football, avant d'envisager des adaptations.

AFP