Eugenio Figueredo
Eugenio Figueredo a trente jours pour faire appel de la décision | MIGUEL ROJO / AFP

FIFA - Extradition d'un dirigeant arrêté à Zurich

Publié le , modifié le

Dans un communiqué jeudi, l'Office Fédéral de la Justice Suisse a indiqué qu'elle donnait son aval à l'extradition d'Eugenio Figueredo. L'ancien vice-président de la Confédération Sud-Américaine de Football (CONMEBOL) et ancien vice-président de la Fédération Internationale de Football (FIFA), arrêté le 27 mai à Zurich en même temps que six autres cadres de la FIFA à la demande des Etats-Unis, a trente jours pour faire appel de la décision devant le Tribunal pénal fédéral.

Figueredo est soupçonné d'avoir accepté des pots-de-vin pour des montants s'élevant à plusieurs millions de la part d'une société de marketing sportif uruguayenne dans le cadre de l'attribution des droits de marketing pour les éditions de la Copa America 2015, 2016, 2019 et 2023. Le parquet de New York reproche par ailleurs à Figueredo d'avoir obtenu la nationalité américaine grâce notamment à de faux certificats médicaux présentés en 2005 et 2006. Le parquet avait délivré un mandat d'arrêt contre lui le 20 mai et la demande d'extradition à la Suisse a été transmise par les Etats-Unis le 1er juillet. Depuis son arrestation, M. Figueredo a été maintenu en détention.

AFP