Cristiano Ronaldo affole Fifa18
Cristiano Ronaldo affole Fifa18 | Electronic Arts

FIFA 18 : Les 3 points à retenir !

Publié le , modifié le

Qui a dit qu’il n’y avait plus de saison ? L’automne est là avec ses terrains gras, ses feuilles mortes et l’incontournable sortie de FIFA, le jeu vidéo de référence dans la simulation de football. Et comme toujours, l’important, c’est les trois points.

Du ballon, des épaules et des gants

Au moins aussi attendu que la recrue phare du mercato dans un stade plein à craquer, Fifa 18 a débarqué fin septembre avec son lot de nouveautés. Le jeu continue de surfer sur les bienfaits de son moteur Frostbite et la vague du réalisme même si quelques ajustements ont été apportés depuis. Au premier coup d’œil, les fans de Fifa auront remarqué des conditions de jeu plus lentes et une IA bien plus efficace. Les équipes sont bien en place et respectent L’ADN de chaque club, la possession pour le Barça ou la dureté défensive de l’Atlético. Là où le bât blesse, c’est en défense où quelques combinaisons, plutôt en triangle, suffisent pour se procurer des occasions. L’éditeur n’a d’ailleurs pas traîné pour corriger le tir en …musclant le niveau des gardiens qui enchaînent les parades comme un Stéphane Ruffier sur les terrains de Ligue 1. Le jeu se prend en main très facilement, avec ou sans ballon. Cet opus va encore plus loin dans le jeu du corps, tant dans la protection du ballon que dans l’interception. Il faut juste trouver le bon timing pour lancer son intervention. Un régal pour les joueurs physiques. La palette technique n’a pas été oubliée non plus et des dribbles au centre avec effets, il y a de quoi varier les gestes et les plaisirs.

Alex Hunter footballeur du monde

Après une entrée fracassante dans Fifa malgré quelques lacunes, l’aventure d’Alex Hunter se poursuit. Soit vous reprenez votre aventure là où vous l’aviez laissée dans Fifa 17, soit vous en commencez une nouvelle avec davantage de possibilités pour façonner votre joueur. Dans la peau de ce jeune footballeur anglais, vous allez devoir faire vos preuves sur le terrain et faire les bons choix en coulisse. Ces choix, comme celui de rester en Angleterre ou de filer sur le continent, dicteront la suite de votre carrière. Plus globalement, cet épisode joue habilement des transferts et sur les affinités que vous allez créer avec les autres joueurs de votre équipe. A la manière de NBA2K18 et son « quartier », Hunter va croiser du beau linge (Griezmann, Muller, Ronaldo et même Thierry Henry). Dommage que le doublage ne soit pas des plus réussis.

Le FUT se porte bien

Quand on met les mains dans Fifa, impossible de ne pas accrocher au désormais célèbre Fifa Ultimate team (FUT), le mode phare du jeu. Les nouveautés ne sont pas énormes mais le plaisir est toujours le même avec la possibilité de créer son équipe en achetant des joueurs ou en les obtenant dans des paquets. La valeur des joueurs dépend leur niveau et des notes attribuées en début de saison. Ensuite, la cote dépend de l’offre et de la demande. Pour les managers en herbe, il est très utile d’aller jeter un œil sur les sites ou applications de type futbin pour ne pas acheter trop cher un Bryan Dabo (dans les 30.000 crédits pour un joueur noté seulement 74), presque aussi cher qu’un Iniesta, ou un Payet qui a plongé sous les 3.000. Sinon si vous avez les moyens du PSG, misez sur Romelu Lukaku qui, avec son 86, semble en avoir bien plus sous les crampons et dynamite les défenses comme personne… Pour gagner des crédits et des packs de joueurs, le Clashs d’équipe est un bon moyen. Quatre matches par jour et au bout d’une semaine un classement qui peut vous apportez du cash et des bonnes surprises…

La Switch dans le game

Pour son entrée sur la Nintendo Switch, Fifa 18 va vous étonner. Habitués au caviar sur des consoles hyper-puissantes, les joueurs devront tout d'abord faire une croix sur les graphismes sophistiqués et sur l'aventure d'Alex Hunter, mise de côté volontairement. Malgré l'absence du moteur Frostbite, cette version tire son épingle du jeu et offre une expérience très plaisante, surtout en mode nomade. La jouabilité est au rendez-vous même si c'est mieux avec une manette que les Joy-Con séparés. Un très bon test qui devrait inciter les grands éditeurs à poursuivre le développement des grands titres sur cette console.

Fifa 18 jouable sur la Nintendo Switch
Fifa 18 jouable sur la Nintendo Switch

FIFA 18 est un jeu Electronic Arts
Il est disponible sur Xbox One (version testée), PS4, PC et Nintendo Switch

francetv sport @francetvsport