FA Cup : Insulté, Eric Dier s'est expliqué en tribunes avec des supporters après la défaite de Tottenham

Publié le , modifié le

Auteur·e : Jules Boscherini
Eric Dier

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après la défaite de Tottenham (1-1, 3-2 aux tirs au but) face à Norwich au 5e tour de la FA Cup, des insultes envers Eric Dier et sa famille auraient été prononcées par des fans dans les tribunes du Tottenham Stadium. Le milieu anglais des Spurs est immédiatement monté dans les gradins, prêt à en découdre.

Il ne fallait pas chatouiller Eric Dier. Le milieu de terrain de Tottenham a eu une vive altercation avec un supporter de son club après que ce dernier s'en soit, semble-t-il, pris verbalement au joueur des Spurs mercredi soir après la défaite des siens contre Norwich aux tirs au but au 5e tour de la FA Cup. Le joueur anglais n'a pas hésité à rejoindre les tribunes comme en attestent des vidéos publiées sur les réseaux sociaux. Son jeune frère, présent dans les tribunes, n'aurait pas apprécié les mots de ce fan et le lui aurait fait savoir, ce qui a déclenché l'altercation. 

Il a fallu l'intervention des agents de sécurité du stade pour séparer les deux hommes et empêcher la situation de s'envenimer davantage. Sur une des vidéos en questions, on arrive à distinguer deux mots prononcés par le natif de Cheltenham "My brother" (mon frère), qui semble être donc au cœur de cette histoire. "Les supporters qui se trouvent assis à ces places, dans ces zones privilégiées du stade, je ne sais pas si se sont vraiment des fans de Tottenham" s'est exprimé José Mourinho en conférence de presse. 

Eric a fait quelque chose que nous, professionnels, ne pouvons faire mais il a agi comme nous l'aurions tous fait

Interrogé à ce propos, José Mourinho ne s'est pas fait prier pour donner son avis sur les événements. "Je pense qu'Eric a fait quelque chose que nous, professionnels, ne pouvons faire mais il a agi comme nous l'aurions tous fait" a ainsi déclaré l'entraîneur portugais du club londonien. "Cette personne a insulté Eric, son petit frère n'était pas content de cette situation tout comme Éric ne l'était pas. Mais en tant que professionnels nous ne pouvons pas faire ça" a-t-il ajouté avant de conclure "si le club décide de punir Dier, je ne serais pas d’accord."

Jules Boscherini @julesboscherini