L'Atlético a battu l'OM 3 buts à 0

OM-Atlético : Revivez les images fortes du match

Publié le , modifié le

Hier soir, la pelouse lyonnaise du Groupama Stadium a vécu de grandes émotions à l’occasion de la finale de la Ligue Europa qui opposait l’Atlético Madrid à l’Olympique de Marseille. D’abord, les sanglots de Dimitri Payet à sa sortie du terrain à la 31e minute pour cause de blessure. Puis les impressionnants fumigènes et tifos des supporters espagnols et français. Et surtout les trois buts de l’Atlético, dont deux du très grand Antoine Griezman particulièrement en forme ce mercredi soir. Revivez ces séquences fortes en émotion sur Francetvsport !

La rencontre promettait d’être épique, on peut dire qu’elle a tenu ses promesses. Après quelques belles occasions manquées, la première image forte de la rencontre entre l’Atlético et l’OM est sans aucun doute la sortie du capitaine de l’équipe de Rudi Garcia, Dimitri Payet. Après 31 minutes de jouer, le meneur de jeu est resté au sol, apparemment touché à une cuisse. En larmes, Payet voit alors cette finale tant attendue lui passer sous le nez. Un moment difficile pendant lequel il a pu compter sur ses coéquipiers, mais pas seulement ! Son ami et coéquipier en sélection nationale (et pourtant bien son adversaire hier soir) est également venu le réconforter. Une image forte comme on en voit rarement !     

Mais le match d’hier soir n’aurait jamais été le même sans l’ambiance dans les gradins. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les Madrilènes et les Marseillais savent y faire. A coup d’impressionnants tifos et de fumigènes, les fans du ballon rond ont su clamer leur ferveur pour leur équipe respective. D’ailleurs probablement un peu trop au vue de la fumée qui planait dans le Parc OL à certains moments de la rencontre. Comme une impression d’être enfumé…

Trois buts et pas mal d'occasions manquées 

Difficile de ne pas revenir sur les trois buts inscrits par les joueurs de Diego Simeone. A la 21e minute, Antoine Griezmann a joué de son pied gauche après un contrôle raté de Zambo Anguissa pour offrir ce premier but aux Madrilènes et l’ouverture du score. Mais Grizou n’a pas laissé beaucoup de répit aux Marseillais. Cinq minutes après le retour des vestiaires, le joueur de 27 ans a inscrit son second but de la rencontre à la 50e minute, d’un petit ballon piqué plein de finesse. Le clou du spectacle : le troisième et dernier but des Colchoneros inscrit par le milieu espagnol Gabi qui a conclu une action de Diego Costa et de Koke. De quoi définitivement achever les joueurs de Rudi Garcia.

Ce match ne s’est pas fait sans de belles occasions marseillaises ! Comme ce raté de Valère Germain à la 3e minute qui a manqué son face à face avec Oblak suite à une belle ouverture en profondeur de Dimitri Payet. On n’oubliera pas non plus la tête manquée de Konstantinos Mitroglou à la 80e minute qui vient se heurter au poteau du gardien Jan Oblak. Le tout dernier espoir des Marseillais de marquer un but dans cette finale...

Chloé Joudrier