Boli 93
25 ans après son sacre de 1993, l'OM retrouve la saveur des finales européennes | GEORGES GOBET / AFP

L'OM en finale de coupe d'Europe : l'histoire continue

Publié le , modifié le

C'est tout un peuple qui jubile. Après sa qualification en finale de Ligue Europa, Marseille retrouve une finale européenne, la cinquième de son histoire. Retour sur les faits marquants de ses grands rendez-vous.

A jamais les premiers ? Les Marseillais auront l'occasion de le prouver, le 16 mai prochain contre l’Atletico Madrid : aucun club français n’a remporté la Ligue Europa. Pour y parvenir, l’OM peut s’appuyer sur sa belle saison, sa stabilité et son histoire. Par le passé, les Phocéens ont joué 4 finales européennes, de l’Intertoto à la Ligue des Champions. La première, sûrement la plus douloureuse, remonte à 1991. Les protégés de Bernard Tapie connaissent une saison où la stabilité manque cruellement. Franz Beckenbauer prend la place de Gérard Gili en septembre avant d'être lui même remplacé par Raymond Goethals quatre mois plus tard.  Le Belge s’inclinera en finale de l’ancêtre de la Champion’s League face à l’Etoile rouge de Belgrade : 0-0, 5-3 aux TAB.

1993 : consécration

L’exemple à suivre, celui sur lequel l’OM doit fonder tous ces espoirs, c’est bel et bien la finale de 1993. Pourtant opposée au grand Milan de Van Basten, les Français créent l’exploit. Au forceps, ils remportent cette finale de Ligue des champions grâce à un coup de tête de Boli et offrent au football tricolore la première Coupe d'Europe de son histoire. Un seul Olympien de coeur sera malheureux en ce 26 mai : Jean-Pierre Papin. Finaliste malheureux en 1991 avec l'OM, il perd sa deuxième finale de C1 deux ans plus tard contre son ancien club avec, cette fois-ci, le club milanais. 

L'OM en finale de coupe d'Europe : l'histoire continue
© AFP

1999 et 2004 : désillusions

Deux finales de coupe de l’UEFA, deux scénarios mais toujours la même désillusion. En 1999, face au Parme de Buffon, Thuram, Cannavaro, Veron ou encore Crespo, les joueurs de Roland Courbis se sentent prêts avant le match. Ils s’écrouleront rapidement pour perdre 3-0. 5 ans plus tard, une nouvelle chance leur est offerte. L’OM de Drogba séduit durant toute sa campagne européenne avant d’affronter Valence en finale. Mais là encore, les Olympiens échouent en s’inclinant 2-0. La dernière finale, plus anecdotique, date de 2005. Elle voit l'OM emporter la coupe Intertoto contre La Corogne (0-2, 5-1). Avec un bilan de 2 victoires pour 4 finales, Marseille sait ce qu'il faudra faire et ne pas faire pour s'imposer le 16 mai, à Lyon.

L'OM en finale de coupe d'Europe : l'histoire continue
© AFP
Benjamin Badache @Ben_Badache