Lo Celso Betis Rennes
Lo Celso (Betis) réduit le score face à Rennes sur ce tir | DAMIEN MEYER / AFP

Ligue Europa : Rennes repris de justesse par le Betis Séville

Publié le , modifié le

Auteur d'une entame de match parfaite mais largement dominé ensuite par le Betis Séville, le Stade Rennais a finalement concédé le match nul lors de ce 1/6e de finale aller de la Ligue Europa (3-3). Ce sera dur au match retour dans une semaine mais la qualification est encore possible.

Le Stade Rennais, pour sa première participation à des 1/6e de finale en Coupe d'Europe, n'a pas raté son examen. Mais, à quelques minutes près, cela aurait pu être bien plus probant...

En marquant d'entrée de jeu, les Bretons se mettaient dans les meilleurs dispositions pour aborder cette grande première européenne. Un mouvement amorcé par Ben Arfa, prolongé sur l'aile gauche de Zeffane et conclu par une reprise à bout portant d'Hunou libérait toute la tension accumulée par le Riazhon Par (1-0, 2e). Euphoriques, les Rouge et Noir enchaînaient de plus belle et Ben Arfa, sur coup-franc, tutoyait la barre transversale (8e). Le Betis ne voyait pas le jour et le ciel s'assombrissait encore plus pour les Andalous après cette partie de billard sur corner qui voyait Garcia tromper son propre gardien, gêné par Niang (2-0, 10e).

Lainez punit Rennes

L'entame était parfaite mais il en fallait plus pour faire paniquer l'expérimentée équipe de Joaquin, 37 ans. petit à petit, les Sévillans commençaient à installer leur jeu de possession, endormant progressivement l'allant rennais. Et c'était Lo Celso qui relançait le match, l'ex-Parisien concluant avec réussite une passe lumineuse de Moron (2-1, 32e). Lainez était ensuite tout proche d'offrir l'égalisation aux Espagnols mais Koubek s'interposait (40e). Contre le cours du jeu, Rennes allait pourtant reprendre un peu d'air juste avant la pause suite à un penalty litigieux et transformé sans ciller par Ben Arfa (3-1, 45e).

Ce but allait s'avérer salvateur pour les hommes de Julien Stéphan en seconde période. Constamment mis sous pression par les "Beticos" ils encaissaient un deuxième but signé Sidnei d'une belle tête piquée (3-2, 62e). Logique au vu de l'emprise andalouse sur cette fin de match. Arc-boutés en défense, les Rennais déployaient des trésors d'énergie pour résister à la furia espagnole. Cependant, à force de trop subir et de fermer le jeu, ils finissaient par encaisser ce 3e but, signé Lainez (3-3, 90e), qui risque de leur coûter cher au match retour... 

France tv sport francetvsport