Ismaila Sarr, auteur d'un doublé
Ismaila Sarr, auteur d'un doublé | AFP

Ligue Europa : Rennes en 16es pour la première fois de son histoire

Publié le , modifié le

Historique ! En s'imposant (2-0) sur sa pelouse du Roahzon Park dans le cadre de la dernière journée de la Ligue Europa, le Stade rennais s'est qualifié pour les 16es de finale de la Ligue Europa pour la première fois de son histoire. Une qualification acquise grâce à un doublé d'Ismaïla Sarr.

Tout va bien du côté de Rennes. Après deux victoires d'affilée en championnat, le club breton a enchaîné par une qualification historique en 16es de finale de Ligue Europa en disposant d'Astana sans se mettre en danger. Dominateurs dans le jeu, les Rennais pourront seulement regretter que cette victoire ait été acquise un peu tardivement. Mais le regret sera sûrement de courte durée, tant la performance est historique.

Les premières minutes laissent entrevoir une grosse pression rennaise, même si la première vraie opportunité n'interviendra qu'à la demi-heure de jeu. Au terme d'un magnifique mouvement collectif initié côté droit par Traoré, le latéral s'appuie sur Siebatcheu et décoche une frappe puissante du pied gauche repoussée en corner par le portier adverse. 

Boostée par cette première opportunité, l'équipe de Julien Stéphan monopolisait le ballon (59% de possession), se procurait de nombreuses occasions, sans pour autant parvenir à concrétiser. A l'image du coup franc de Grenier (36e) et de la frappe du droit de Ben Arfa repoussé tant bien que mal par le gardien d'Astana (45e).

Sarr fait le show 

Solides en défense mais muets en attaque jusque-là, les coéquipiers de Benjamin André trouvaient finalement la faille après la pause. Hamari Traoré, toujours aussi à l'aise dans le couloir rennais, lançait dans la profondeur un Ismaïla Sarr dont la course, stoppée par Zainutdinov, était sanctionnée d'un penalty. Bourigeaud butait sur Nenad Eric, mais Sarr poussait le ballon au fond des filets pour ouvrir le score (1-0, 67e). S'en suivra une succession de situations chaudes que les Bretons concrétisaient enfin quand Sarr, encore lui, se retournait après un service de Bourigeaud pour fusiller d'une frappe surpuissante le portier adverse (2-0, 73). Les tentatives de retour au score des joueurs d'Astana n'y changeront rien, c'est bien Rennes qui verra les 16es accompagné du Dynamo Kiev. 

Les réactions : 

Julien Stephan (entraîneur de Rennes) : "En préambule, vous me permettrez d'avoir une pensée pour Sabri (Lamouchi) ce soir parce qu'il ne faut pas oublier que les cinq sixièmes du parcours ont été faits sous sa direction et qu'il a très fortement contribué à cette qualification. Ensuite il y a la satisfaction d'avoir fait le match qu'on avait prévu de faire. Il faut vraiment féliciter les joueurs par rapport à ce qu'ils ont produit, par rapport à l'intensité qu'ils ont été capables de mettre et aussi à la qualité dans la démarche collective parce qu'ils ont fait un très gros match, en concédant quasiment rien à l'adversaire et en se créant de nombreuses occasions sur l'ensemble du match. Je pense qu'à la mi-temps déjà on aurait pu mener, ça n'aurait pas été illogique, mais en gardant de la patience et de la lucidité on avait bon espoir des les faire plier, c'est ce qui s'est passé en seconde période".

Alexis Ibohn AlexisIbohn